Les quatre piliers d’un cerveau en santé

(EN)—Selon les experts d’un peu partout dans le monde, il semblerait que certains éléments du style de vie jouent un rôle important dans la santé du cerveau des gens de tous les âges, y compris les enfants.

Le Dr David Perlmutter est un neurologue américain de renom et membre fellow du American College of Nutrition. Il est également l’auteur du livre Raise a Smarter Child by Kindergarten. « Les parents ont l’occasion de donner à leurs enfants les outils nécessaires pour leur assurer un esprit en santé tôt dans la vie. En incluant dans leurs activités quotidiennes les quatre dimensions de la santé du cerveau, soit l’exercice physique, une bonne alimentation, un engagement mental et les liens sociaux, les enfants seront mieux équipés pour avoir un esprit bien nourri et actif sur le plan mental durant toute leur vie. »

Étape 1 – BougerIl est important de faire une activité physique pendant au moins 30 minutes par jour afin de favoriser la formation de nouvelles cellules et de connexions cérébrales. Jouer au ballon, faire de la randonnée ou de la natation sont des activités que tous les membres de la famille peuvent pratiquer ensemble.

Étape 2 – Nourrir le corps et l’espritAssurez-vous que votre enfant reçoit un apport maximal de DHA, l’acide gras qui représente 97 % des omégas-3 du cerveau. Vous le trouverez dans les poissons gras comme le saumon, le thon et le maquereau. Si votre enfant n’aime pas le poisson, offrez-lui du yogourt Dairyland L’il Ones (lilones.ca/products.php), du lait Baboo de Natrel (natrel.ca/en/baboo,) ou des tubes SuperSqueezies de Sunrise Soya (sunrise-soya.com/super-squeezies). Tous ces aliments et ces breuvages sont fortifiés avec une source végétale et durable de DHA qui provient des algues.

Étape 3 – Adopter de nouvelles activités

Mettez constamment leur cerveau au défi à l’intérieur et à l’extérieur du milieu scolaire avec différentes activités comme la lecture ou les jeux. Certaines activités artistiques comme la danse, la peinture, l’apprentissage d’une nouvelle langue ou d’une nouvelle aptitude peuvent contribuer à stimuler l’esprit de votre enfant.

Étape 4 – Élargir son réseau socialPour assurer l’engagement mental de votre enfant, encouragez-le à entretenir ses amitiés et à s’impliquer dans des activités sociales comme les rendez-vous de jeu, les clubs de jeunesse et le bénévolat.

http://www.leditionouvelles.com

Advertisements

Les bons oméga-3 pour nourrir le cerveau de votre enfant

(EN)—Comme le cerveau continue de grandir et de se développer au cours de l’enfance et de l’adolescence, il est essentiel d’assurer sa santé grâce à une bonne nutrition. Incorporez beaucoup de fruits et de légumes colorés dans l’alimentation de votre enfant ainsi que de bons gras qui vont aider à assurer la santé de son cerveau maintenant et plus tard.

Un des bons gras est l’oméga-3 DHA (acide docosahexaenoique), un des gras essentiels du cerveau qui représente jusqu’à 97 % des acides gras oméga-3 du cerveau. Le DHA favorise spécifiquement la bonne communication intercellulaire, ce qui peut soutenir la mémoire et encourager une réflexion plus lucide. Bon nombre de personnes croient que les poissons produisent leur propre DHA, mais en fait, ce sont les micro-algues dont ils se nourrissent qui font d’eux des sources riches en oméga-3.

L’apport alimentaire en DHA est habituellement assez faible chez les enfants car il est rare qu’ils remplissent leur assiette de poissons gras comme le saumon, le thon, le maquereau, le hareng et les sardines. Des nouvelles recherches ont démontré que le DHA peut se révéler bénéfique pour les enfants qui ont de la difficulté à lire à l’école. Cette information vient appuyer les données scientifiques qui reconnaissent les bienfaits du DHA pour tous les stades de la vie y compris l’enfance.

L’étude DOLAB (pour Docosahexaenoic Acid Oxford Learning and Behaviour) a démontré qu’une prise quotidienne de 600 mg d’un supplément de DHA provenant d’algues pendant 16 semaines améliore le comportement et les compétences à la lecture chez les enfants d’âge scolaire en santé qui ont de mauvais résultats en lecture, comparativement à un placebo.

« Tout comme le calcium qui renforce les os, le DHA est nécessaire pour assurer la santé du cerveau » affirme le Dr David Perlmutter, un neurologue américain de renom, membre fellow du American College of Nutrition, et l’auteur du livre Raise a Smarter Child by Kindergarten. « Il n’est jamais trop tôt pour inclure le DHA dans l’alimentation de votre enfant, assure-t-il. En fait, les mères en procurent à leurs enfants par le lait maternel durant l’allaitement. Cette récente étude démontre son importance comme nutriment pour les enfants d’âge scolaire également, car il contribue à combler l’écart nutritionnel entre la petite enfance et l’enfance. »

Si votre enfant ne remplit pas son assiette de poissons gras, vous pouvez compter sur divers aliments, breuvages et suppléments fortifiés avec une source végétale de DHA offerts sur le marché. Consultez le site http://www.lifesdha.ca pour obtenir la liste des produits qui contiennent une source végétale de DHA extraite des algues – la même source de DHA que celle qui a été utilisée dans l’étude DOLAB.

http://www.leditionouvelles.com

La science souligne les bienfaits pour le cerveau des bons acides gras

(EN)— De récentes études ont démontré que l’alimentation quotidienne qui contient un type spécifique d’acides gras oméga-3 polyinsaturés possède une composante importante qui est bénéfique pour le cerveau.

Selon une récente étude publiée en ligne sur le PLOS-One Journal, une prise quotidienne de 600 mg d’un supplément de DHA provenant d’algues pendant 16 semaines améliore le comportement et les compétences à la lecture chez les enfants d’âge scolaire en santé qui ont de mauvais résultats en lecture. L’étude DOLAB (pour Docosahexaenoic Acid Oxford Learning and Behaviour) est la première grande étude randomisée contrôlée par placebo qui démontre les bienfaits de ce nutriment sur le comportement et la capacité à lire parmi des enfants d’âge scolaire en santé.

Lors d’une analyse réalisée auprès de 224 participants avec des résultats de lecture de base inférieurs au 20e centile, les suppléments de DHA provenant d’algues ont amélioré leurs compétences pour la lecture de façon importante. Les compétences de lecture ont également été améliorées de façon importante dans le sous-groupe de 105 enfants dont les résultats de lecture de base étaient inférieurs au 10e centile. La performance de lecture a été évaluée à l’aide d’un test standardisé de lecture de mots, le British Ability Scales (BAS II).

Si l’on compare l’âge de la lecture, les résultats de l’étude ont également démontré que les suppléments de DHA à base d’algues entraînaient des gains supplémentaires. Après 16 semaines, les enfants avec des résultats de lecture de base inférieurs au 20e centile avaient gagné 0,8 mois d’âge de lecture supplémentaire. De plus, les suppléments de DHA provenant d’algues avaient contribué à un gain supplémentaire de 1,9 mois d’âge de lecture chez les enfants dont les résultats de lecture de base étaient inférieurs au 10e centile.

Ces résultats arrivent à une époque où bon nombre d’adultes ont des compétences limitées en lecture. Selon Ressources humaines et Développement des compétences Canada, 48 % des Canadiens ont un niveau faible de littératie, ce qui souligne davantage le besoin d’améliorer les compétences de lecture des enfants à un jeune âge.

« Il est essentiel de maintenir une bonne santé générale, surtout la santé du cerveau, grâce à une bonne alimentation, surtout à un jeune âge lorsque le cerveau est constamment en développement », affirme le Dr David Perlmutter, un neurologue américain de renom, membre fellow du American College of Nutrition, et l’auteur du livre Raise a Smarter Child by Kindergarten. « Cette étude démontre que la performance de lecture peut être améliorée de façon drastique avec les suppléments de DHA. »

Bienfaits pour toute la vie

Le DHA est un acide gras polyinsaturé que l’on retrouve dans l’organisme. Il s’agit d’un des gras essentiels du cerveau, et il représente jusqu’à 97 % des gras oméga-3 présent à cet endroit. De nombreuses études ont confirmé que les adultes et les enfants peuvent profiter des bienfaits d’un approvisionnement adéquat de ce nutriment. Le DHA est important pour la santé du cerveau à tous les stades de la vie.

On retrouve la source végétale et durable de DHA utilisée lors de l’étude dans des centaines de suppléments, et d’aliments et de breuvages fortifiés. Pour en savoir davantage, consultez le site http://www.lifesdha.ca.

http://www.leditionouvelles.com

Bouger est essentiel pour les enfants

(EN)—Bien que les bienfaits de l’activité physique ne soient plus à démontrer, le nombre de jeunes inactifs ne cesse d’augmenter au pays. Devant cette situation, il est important que les parents incitent leurs enfants à pratiquer une activité physique. Votre famille ne manque pas un match de hockey à la télévision? Pourquoi ne pas changer vos habitudes et chausser vos patins à la place?

« Le hockey est un sport complet. C’est une activité technique qui permet de développer la rapidité, la coordination, l’endurance et l’agilité. C’est également une bonne manière pour les enfants de dépenser toute leur énergie », a indiqué Corey McNabb, directeur principal, Entraînement et Développement des joueurs, pour Hockey Canada.

Au-delà des nombreux bénéfices physiques, le hockey est aussi une activité stimulante pour les jeunes qui inculque des notions importantes et bien utiles même en dehors de la glace. Adam Elliott, de la ligue de hockey mineur de Waterloo et membre du programme atoMc®, voit ses jeunes évoluer tout au long de la saison. « Nos joueurs viennent non seulement jouer au hockey, ils viennent aussi voir leurs amis. Il se construit un véritable esprit de camaraderie au sein de l’équipe. En tant qu’équipe, nous devons faire face à des défis, et nos jeunes, eux, apprennent à travers le jeu à collaborer, à partager et à régler des conflits. Lorsqu’un joueur compte un but pour son équipe ou réalise une belle passe, il ne fait pas qu’apprendre à bien jouer au hockey, il apprend ce qu’est l’esprit d’équipe. »

Lancé en 2011 par McDonald’s du Canada, en collaboration avec Hockey Canada, ce programme soutient des équipes des divisions Atome partout au pays et Bantam au Québec. Les équipes qui participent au programme reçoivent des chandails aux couleurs d’atoMc® et d’Équipe McDo avec le logo de Hockey Canada, des bas ainsi que du matériel pour aider les entraîneurs à bien encadrer leur équipe.

Pour plus de renseignements sur la saison de hockey 2012-2013 d’atoMc® et d’Équipe McDo, visitez le http://www.hockeycanada.ca/mcdo.

http://www.leditionnouvelles.com

Les filles lancent et comptent!

(EN)—Grâce aux succès de l’équipe nationale féminine canadienne, de plus en plus de filles de tous les âges jouent au hockey. Vu les milliers qui pratiquent ce sport à travers le pays, on ne peut nier que les programmes de hockey mineur gagnent constamment en popularité.

En tant que seul programme commandité touchant le hockey mineur approuvé par Hockey Canada, les programmes atoMc et Équipe McDo soutiennent des équipes des Atome partout au pays et Bantam au Québec. Se voulant plus qu’un commanditaire traditionnel, le programme lancé l’an dernier fournit aux joueurs des équipes participantes des chandails et des bas de type professionnel, et mise sur l’importance du travail d’équipe. Des milliers d’équipes à travers le Canada ont profité des programmes atoMc et Équipe McDo.

Tessa Bonhomme, médaillée d’or olympique et ambassadrice des programmes atoMc et Équipe McDo, adore partager son expérience et sa passion pour le hockey. « Le hockey mineur est l’endroit où j’ai débuté ma carrière et où mon amour pour le sport s’est développé. Je m’y suis fait des amis pour la vie en plus d’apprendre énormément sur le hockey. Lorsque j’ai commencé, je devais jouer dans une équipe de garçons parce qu’à l’époque, il n’y avait pas d’équipe de filles dans mon quartier. Je suis tellement heureuse de voir qu’aujourd’hui, partout à travers le Canada, des jeunes filles ont l’opportunité d’apprendre en pratiquant un si beau sport.»

Appuyée par les programmes atoMc et Équipe McDo, Tessa espère démontrer l’importance du travail d’équipe et ce que le sport lui a appris sur la glace et dans la vie en général. «Je crois que l’important pour les jeunes est de développer leur esprit d’équipe et leur leadership à l’intérieur de l’équipe. C’est une leçon qui est cruciale non seulement sur la patinoire, mais également dans la vie de tous les jours.»

Les programmes atoMc et Équipe McDo fournissent des ensembles complets de chandails et de bas de style professionnel à toutes les équipes participantes. Pour la saison 2012-2013, environ 34 000 jeunes sont inscrits soit pour le programme atoMc soit dans Équipe McDo. En plus de Tessa Bonhomme, les ambassadeurs des programmes incluent Drew Doughty, défenseur pour les Kings de Los Angeles, champions de la Coupe Stanley 2012, et Marc-André Fleury, gardien pour les Penguins de Pittsburgh.

Pour plus de renseignements sur la saison de hockey 2012-2013 d’atoMc® et d’Équipe McDo, visitez le http://www.hockeycanada.ca/mcdo.

La fureur du hockey se poursuit

(EN)—Cet hiver, de plus en plus de jeunes Canadiens jouent au hockey et les arénas municipales sont le théâtre de beaucoup d’action. Quand on constate que plus de 565 000 jeunes Canadiens jouent au hockey dans les ligues mineures, on est assuré que la popularité de notre sport national ne se dément pas. De plus, quand on voit que près de 24 000 joueurs ont joué l’an dernier, et que s’y ajoutent près de 34 000 cette année, les programmes atoMc® et Équipe McDoMD font aussi fureur sur les glaces du pays.

Lancé l’an dernier par les Restaurants McDonald’s du Canada, en collaboration avec Hockey Canada, ce programme soutient des équipes des divisions Atome partout au paysetBantam au Québec.Se voulant plus qu’un commanditaire traditionnel, , le programme fournit aux joueurs des équipes participantes des chandails et des bas de type professionnel, et mise sur l’importance du travail d’équipe. Des milliers d’équipes à travers le Canada ont profité des programmes atoMc® et Équipe McDo, comme c’est le cas pour la Ligue de hockey mineur de Waterloo.

« Au-delà du sport, le hockey a un impact important dans la vie de nos jeunes. On leur apprend l’esprit d’équipe, la collaboration, la persévérance et la discipline. Depuis que nous faisons partie du programme atoMc®, nos joueurs ont vraiment développé un sentiment de fierté et d’appartenance, et, ce qui est génial, c’est que ce sentiment s’est manifesté non seulement sur la glace, mais aussi à l’école. En effet, lorsqu’on les a retrouvés en début de saison cette année, l’enthousiasme était toujours au rendez-vous! », a témoigné Adam Elliott de la ligue de hockey mineur de Waterloo.

Certaines équipes atoMc® et Équipe McDo ont aussi eu la chance de rencontrer les ambassadeurs du programme – tous médaillés d’or olympique – Drew Doughty (Kings de Los Angeles), Marc-André Fleury (Penguins de Pittsburgh) et Tessa Bonhomme (Équipe olympique nationale féminine). « Le hockey m’a appris beaucoup sur la valeur du travail d’équipe et c’est génial de voir autant de jeunes pratiquer ce sport et apprendre ce que signifie appartenir à une équipe », a ajouté Marc-André Fleury.

Pour plus de renseignements sur la saison de hockey 2012-2013 d’atoMc® et d’Équipe McDo, visitez le http://www.hockeycanada.ca/mcdo.

Évitez les tracas des vacances en faisant de bonnes réservations

(EN)—Comme bon nombre d’Ontariens songent à voyager à ce temps-ci de l’année, le ministère des Services aux consommateurs de l’Ontario (MSC) recommande de toujours réserver son séjour après d’une agence de voyages inscrite au Conseil de l’industrie du tourisme de l’Ontario (CITO).

Ainsi, vous aurez la tranquillité d’esprit de faire affaire avec un agent qui souscrit aux normes élevées du CITO en matière de protection, d’éducation et de sensibilisation des consommateurs. Et si le pire se produit, à savoir que l’agence de voyages, le grossiste en voyages, la compagnie aérienne ou le croisiériste chez qui vous avez fait vos réservations fait faillite, le Fonds d’indemnisation du secteur du voyage de l’Ontario vous indemnisera jusqu’à concurrence de 5 000 $.

Voici quelques autres conseils à ne pas oublier lorsque vous planifiez votre voyage :

• Souvenez-vous que les publicités des agences de voyages et des grossistes en voyages de l’Ontario doivent afficher l’intégralité du coût du voyage ou le prix de base plus l’ensemble des taxes, des suppléments ou des autres frais.

• Demandez à connaître les modalités de votre réservation, la couverture d’assurance, la politique de remboursement et les pénalités au moment où vous faites votre réservation.

• Lorsque vous effectuez un paiement, votre agent de voyages doit vous fournir un reçu complet.

De bonnes vacances commencent par de bonnes réservations

(EN)—À ce temps-ci de l’année, bon nombre d’Ontariens planifient leurs vacances d’été. Mais s’évader est censé évacuer le stress et non pas le causer. Nous avons tous entendu des histoires de personnes qui arrivent à leur hôtel et qui découvrent que leur séjour tout-inclus n’« inclut » pas ce qu’on leur avait promis… ou pire, des récits de voyageurs qui arrivent dans une destination exotique pour se rendre compte que leur agent a fait faillite et qu’ils doivent encore mettre la main à la poche juste pour rentrer chez eux. Pas exactement le meilleur moyen d’évacuer son stress!

C’est la raison pour laquelle le ministère des Services aux consommateurs de l’Ontario (MSC) recommande de toujours réserver son séjour, que vous le fassiez en personne, par téléphone ou en ligne, auprès de l’une des 2 500 agences de voyages inscrites au Conseil de l’industrie du tourisme de l’Ontario (CITO). Ainsi, vous aurez la tranquillité d’esprit de faire affaire avec un agent qui souscrit aux normes élevées du CITO en matière de protection, d’éducation et de sensibilisation des consommateurs et qui respecte toutes les réglementations applicables aux voyages. Et si le pire se produit, à savoir que l’agence de voyages, le grossiste en voyages, la compagnie aérienne ou le croisiériste chez qui vous avez fait vos réservations fait faillite, le Fonds d’indemnisation du secteur du voyage de l’Ontario vous indemnisera jusqu’à concurrence de 5 000 $.

En plus de réserver auprès d’un agent inscrit au CITO, voici quelques autres conseils à ne pas oublier lorsque vous planifiez votre voyage :

• Souvenez-vous que les publicités des agences de voyages et des grossistes en voyages de l’Ontario doivent afficher l’intégralité du coût du voyage ou le prix de base plus l’ensemble des taxes, des suppléments ou des autres frais.

• En Ontario, la loi exige que les agents de voyages qui facturent des frais de conseils touristiques en informent le consommateur avant de leur offrir ce service. Renseignez-vous toujours au préalable si votre agent facture de tels frais.

• Demandez à connaître les modalités de votre réservation, la couverture d’assurance, la politique de remboursement et les pénalités au moment où vous faites votre réservation. En réalité, les agents de voyages inscrits auprès du CITO doivent divulguer cette information avant de vous vendre des services de voyage.

• Lorsque vous effectuez un paiement, votre agent de voyages doit vous fournir un reçu, sur lequel doivent figurer des éléments comme votre nom et votre adresse, le prix total des services de voyage, les frais et les taxes, le nom de l’entreprise et son numéro d’enregistrement ainsi que des renseignements sur l’assurance-annulation ou l’assurance-maladie.

• N’oubliez pas que les agences de voyages qui vendent des services en ligne doivent vous communiquer les mêmes renseignements que lorsque vous réservez en personne. Aussi cherchez le numéro d’enregistrement en Ontario de l’agence sur son site Web.

Il est toujours plus facile de profiter d’un séjour lorsque vous avez la tranquillité d’esprit que l’argent que vous avez durement gagné et investi dans votre voyage est protégé. En réservant un séjour auprès d’un agent de voyages inscrit au CITO et en vous souvenant de ces conseils pratiques vous vous concentrez sur la chose la plus importante : vous amuser.