La lutte contre la fraude au travail dans les petites entreprises : information pour éviter les situations coûteuses

(EN)— La fraude au travail est un problème récurrent au Canada et les petites entreprises y sont particulièrement vulnérables parce qu’elles disposent souvent de ressources limitées, au mieux, pour prévenir les cas. Pourtant, les petites entreprises sont particulièrement visées : selon des associations de comptables, les pertes de revenus associées aux fraudes commises par les employés sont estimées à 3,2 milliards de dollars par année.

« La fraude au travail peut être très coûteuse pour les petites entreprises. La meilleure façon pour une entreprise dont les ressources sont limitées de lutter contre la fraude est de mettre en place des systèmes simples pour la prévenir », a dit François Ramsay, Premier vice-président – affaires corporatives et conseiller juridique principal de Groupe Pages Jaunes. « En prenant des mesures simples, le propriétaire d’une petite entreprise peut économiser des milliers de dollars et profiter d’une tranquillité d’esprit inestimable. »

M. Ramsay a ces conseils pour les petites entreprises qui veulent mettre sur pied un programme de prévention de la fraude :

• Déterminer les points faibles de votre entreprise afin de créer et de mettre en œuvre des mécanismes de prévention interne (par ex. Les finances sont-elles la responsabilité d’une seule personne? L’accès à vos stocks est-il libre?).

• Apprenez à connaître vos employés. Vérifiez leurs références ainsi que leurs antécédents professionnels et scolaires en matière de fraude ou d’activités illicites. Si vous voulez pourvoir un poste de gestion des biens, songez à faire une vérification de crédit avec l’autorisation du candidat.

• Installez des caméras de sécurité pour surveiller l’activité aux caisses et dans les zones où sont entreposés les produits. Les gens sont moins susceptibles de frauder s’ils savent qu’ils sont surveillés.

• Effectuez des vérifications à l’improviste des fonctions spécifiques de votre entreprise où la fraude pourrait se produire. Les vérifications surprises servent à dissuader les employés, car ils savent qu’il y a des chances que la fraude soit découverte.

• Vérifiez vous-même les relevés bancaires en étant à l’affût de chèques manquants, de chèques délivrés hors séquence, de bénéficiaires inconnus, de chèques qui semblent avoir été modifiés, de chèques non signés par les signataires autorisés ou de tout autre élément inhabituel.

• Faites affaire seulement avec des fournisseurs qui figurent sur la liste approuvée par la direction et dont les factures sont régulièrement vérifiées.

• Élaborez une politique sur la fraude et communiquez-la à tous les employés. Ainsi, vous signalez non seulement que vous prenez de telles activités au sérieux, mais aussi qu’elles entraînent des conséquences. Cela, en soi, peut être un élément dissuasif.

• Prenez les mesures qui s’imposent lorsque vous découvrez une fraude. Avoir une politique sur la fraude est inutile si vous ne voulez pas l’appliquer. Vous pouvez, selon le degré de gravité de la fraude, opter pour une réprimande, une suspension, une rétrogradation, une réduction salariale, une mise à l’essai, un congédiement ou une poursuite en justice.

Pour plus de renseignements sur la lutte contre la fraude au travail et la fraude qui visent les petites entreprises, consultez : pagesjaunessolution360.ca/fraude.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s