Combien vaut la littératie financière?

Une étude de la firme SiMPACT Strategy Group révèle que chaque dollar investi dans le programme Question d’argent génère 3,33 $ en valeur sociale

(EN) Des millions de Canadiens vivent une situation financière précaire au quotidien. Gérer leur argent et arriver à boucler les fins de mois est une épreuve au quotidien. Les individus à faible revenu et ayant un niveau d’alphabétisation rudimentaire sont particulièrement vulnérables, car ils ont du mal à économiser, sont plus susceptibles de contracter des prêts sur salaire à taux élevé et d’avoir recours à des services d’encaissement de chèques. Ces individus sont également susceptibles de ne pas connaître les contributions gouvernementales offertes pour l’éducation de leurs enfants avec l’ouverture d’un compte REEE, ou les épargnes fiscales disponibles grâce aux REER.

Question d’argent, développé par ABC Alpha pour la vie Canada avec l’appui du Groupe Banque TD, commanditaire fondateur, et du gouvernement du Canada, est un programme de formation portant sur l’épargne et la littératie financière. Question d’argent est offert gratuitement de part et d’autre au Canada dans le cadre de programmes communautaires et d’alphabétisation. Plus de 200 tuteurs bénévoles des succursales TD locales ont consacré un total de 2 000 heures à enseigner la formation Question d’argent à plus de 1 000 apprenants adultes.

Les résultats de l’analyse effectuée par la firme SiMPACT Strategy Group sur les statistiques du programme et les sondages des apprenants indiquent que Question d’argent génère un rendement social de l’investissement de 3,33 $ par dollar investi. Les mesures utilisées pour évaluer le rendement social de l’investissement de Question d’argent incluent :

• Aider les individus à éviter les prêts sur salaire à taux d’intérêt élevé et les services d’encaissement de chèques ferait économiser 750 $ par participant par année et un montant estimé de 81 000 $ pour l’ensemble des participants

• Enseigner la gestion des dettes et l’importance d’économiser permettrait d’épargner un montant évalué à 96 000 $ pour l’ensemble des participants grâce à la réduction des paiements d’intérêts accrus sur des dettes au cours d’une année,

• Accroître le nombre de personnes ouvrant un compte REER et y contribuant. Même un montant de 10 $ dans un REEE créé l’attente qu’un enfant poursuive une certaine forme d’études postsecondaires

« Nous sommes très fiers de Question d’argent », a affirmé Craig Alexander, vice-président et économiste en chef du Groupe Banque TD. « Le programme a une incidence à long terme importante sur les connaissances financières des Canadiens et de leur famille. Renforcer le niveau de littératie financière peut changer une vie. Nous sommes fiers de nos employés qui sont des tuteurs bénévoles. L’expérience d’enseigner à des apprenants adultes bénéficie à nos employés sur le plan personnel, et ces bienfaits ont des répercussions dans leur milieu de travail et dans leur communauté ».

À l’approche du Mois de la littératie financière en novembre, nous sommes ravis d’énoncer que, de plus en plus de professionnels de l’alphabétisation demandent à ce que le programme soit offert aux adultes qui fréquentent leur centre d’apprentissage », a indiqué Gillian Mason, présidente d’ABC Alpha pour la vie Canada. « Question d’argent est devenu un programme fondamental au sein de la communauté d’alphabétisation. »

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s