Le rendement d’un programme de littératie financière est de 3,33 $ par dollar investi

(EN) Novembre est le Mois de la littératie financière. Bien que de nombreux Canadiens affirmeraient être inquiets par rapport à l’argent, les individus ayant un faible revenu et un niveau d’alphabétisation rudimentaire sont particulièrement vulnérables à l’instabilité financière. Ces personnes ont souvent du mal à épargner de l’argent, sont susceptibles de contracter des prêts sur salaire à taux d’intérêt élevé et d’avoir recours à des services d’encaissement de chèques et de ne pas profiter des contributions gouvernementales offertes pour l’éducation de leurs enfants avec l’ouverture d’un compte REEE.

Question d’argent, développé par ABC Alpha pour la vie Canada avec l’appui du Groupe Banque TD, est une formation en littératie financière s’adressant aux adultes ayant un faible niveau d’alphabétisation. Question d’argent est offert gratuitement dans le cadre de programmes communautaires et d’alphabétisation à travers le pays.

Des professionnels en alphabétisation offrent le programme Question d’argent, qui s’échelonne sur deux jours, à des groupes d’apprenants adultes. Les tuteurs bénévoles des banques TD locales enseignent les ateliers, qui ont été conçus pour refléter la réalité des personnes à faible revenu. Les participants développent leurs habiletés financières tout en éprouvant moins d’anxiété à l’égard des banques et du jargon financier. Depuis le lancement de Question d’argent en 2011, plus de 1 000 apprenants adultes y ont participé, et quelque 200 bénévoles ont consacré plus de 2 000 heures à enseigner le programme.

L’analyse de la firme SiMPACT Strategy Group indique que chaque dollar investit dans le programme Question d’argent génère un rendement social de l’investissement de 3,33 $, par le biais de bénéfices tels que :

Éviter les prêts sur salaire à taux d’intérêt élevé et les services d’encaissement de chèques, économisant 750 $ par participant et 81 000 $ pour l’ensemble des participants

Améliorer les compétences en gestion de dette, épargnant 96 000 $ pour l’ensemble des participants en réduction de paiements d’intérêts accrus sur des dettes au cours d’une année.

Ouvrir et contribuer à des comptes REEE : même un montant aussi bas que 10 $ créé l’attente qu’un enfant poursuivra une certaine forme d’études postsecondaires

Les ressources de Questions d’argent peuvent être téléchargées à http://www.smallchangeaddsup.ca.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s