Les aînés aiment réaliser des économies grâce à la technologie

(EN)—En règle générale, les aînés canadiens ne sont pas reconnus comme des gens à l’affut des nouvelles tendances technologiques. Cependant, ces personnes peuvent donner des leçons à leurs concitoyens plus jeunes sur les façons d’économiser leur argent.

Des aînés, comme Mary Machina, sont parmi les premiers Canadiens à s’être inscrits au dépôt direct, un mode de paiement pratique, rapide et sécuritaire offert par le gouvernement fédéral et qui permet aux personnes de recevoir leurs prestations directement par dépôt automatique dans leur compte bancaire.

« C’est l’une des premières choses que j’ai faites la dernière fois que j’ai déménagé. J’ai [fait en sorte que tous mes] dépôts et mes paiements de factures automatisés [soient effectués par voie électronique]. Ça me fait une chose de moins à penser, explique Mme Machina. Je n’ai plus besoin de m’inquiéter à savoir si mon chèque de pension est entré pour que je puisse payer mes factures. S’il ne fait pas beau ou si je ne me sens pas bien, je n’ai pas à sortir pour aller chercher mon courrier. Et puis, je n’ai plus besoin de faire la file à la banque. »

Les commentaires de Mme Machina résument bien les nombreux avantages associés au service de dépôt direct du gouvernement fédéral. Il n’y a pratiquement aucun risque qu’un paiement soit perdu, volé ou endommagé comme le sont parfois les chèques papier, ou même livré en retard à cause d’une grève des postes. Quant aux personnes qui aiment voyager, elles n’ont plus besoin de rester à la maison pour pouvoir récupérer leurs chèques livrés par la poste chaque mois. Et pour les gens qui ont des revenus fixes, les dépôts automatiques offrent l’assurance que leur argent sera toujours là quand ils en auront besoin et au moment précis où ils doivent le recevoir.

La plupart des aînés canadiens reçoivent déjà des paiements par dépôt direct, tels que ceux du Régime de pensions du Canada (RPC) et de la Sécurité de la vieillesse (SV) et le Supplément de revenu garanti dans leurs comptes bancaires. À ce jour, 90 % des paiements du RPC versés aux prestataires et 92 % des paiements de la SV effectués aux bénéficiaires se font par voie électronique.

Le gouvernement fédéral éliminera progressivement les chèques papier d’ici 2016 et pourra ainsi économiser 17,4 millions de dollars par année sur le coût du papier et des frais postaux. Un chèque coûte approximativement 82 cents à produire, tandis que le dépôt direct coûte seulement 13 cents.

Pour vous inscrire au dépôt direct, rendez-vous à votre banque ou à votre institution financière, ou remplissez le formulaire qui se trouve à http://www.depotdirect.gc.ca. Vous pouvez aussi composer le 1 800 O-Canada pour demander qu’on vous envoie un formulaire par la poste.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s