La maternelle et le jardin d’enfants réinventés.


(EN) Une étude récente sur la maternelle et le jardin d’enfants à temps plein révèle que les enfants inscrits à ces programmes sont mieux préparés à entrer en 1ère année que ceux qui participent à des programmes d’une demi-journée. De plus, certains experts attribuent les résultats positifs à la présence d’une équipe spécialisée composée d’une enseignante ou d’un enseignant et d’une éducatrice ou d’un éducateur inscrit de la petite enfance (EPEI).

« L’avantage le plus important de la maternelle et du jardin d’enfants à temps plein tient sans doute à la présence d’une équipe de deux éducateurs qui disposent d’un ensemble de compétences parfaitement complémentaires », explique Sue Corke, régistrateure et chef de la direction à l’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance.

Mis en place en 2010 en Ontario et ouvert à tous les enfants de 4 et de 5 ans dès septembre de cette année, le programme de maternelle et de jardin d’enfants à temps plein est axé sur les enfants et l’apprentissage par le jeu, et permet aux enfants de se déplacer pour faire des expériences durant leur apprentissage. Ce concept d’« apprentissage par le jeu » est reconnu par la communauté scientifique, par les spécialistes de l’apprentissage des jeunes enfants, ainsi que par les parents, et c’est un élément fondamental de l’exercice de la profession d’éducateur de la petite enfance.

Comparativement aux enseignantes et aux enseignants de l’Ontario qui ont leur ordre professionnel depuis près de 20 ans, l’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance, le premier du genre au Canada, a été créé en 2007. L’Ordre vise à valoriser la profession en protégeant l’intérêt du public et en veillant à ce que les spécialistes respectent les normes éthiques et professionnelles établies.

« L’Ordre permet de mettre en lumière l’importance de l’éducation de la petite enfance, mais oblige aussi les membres de la profession à respecter des normes d’exercices qui protègent les jeunes enfants qui leur sont confiés, affirme Mme Corke. L’EPEI est une personne formée et qualifiée qui se consacre au soin, au bien-être et au développement des jeunes enfants. »

Cette étude, qui a été réalisée en partenariat avec les universités Queen’s et MacMaster, avait pour objectif de déterminer l’incidence de ce nouveau modèle et de mesurer le développement de l’enfant dans les domaines suivants : santé physique, bien-être, aptitude sociale, maturité affective, langage, pensée rationnelle, aptitudes à communiquer et connaissances générales. L’étude a révélé que le modèle avait permis aux enfants d’être mieux préparés à entrer en 1re année et avait accéléré leur développement dans tous les domaines.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s