Le Grand Nord devient encore plus grand avec la SRCEA

(EN) Les scientifiques établis à la nouvelle station de recherche de l’Extrême-Arctique, à Cambridge Bay, au Nunavut, étudieront les écosystèmes de l’Arctique et les changements climatiques qui s’y produisent. Ils se pencheront aussi sur les manières de transformer des sources d’énergie durables telles que l’énergie éolienne et solaire dans le Grand Nord. La construction de la station, annoncée par le gouvernement fédéral en 2007, débutera cette année.

Lorsque, en 2017, la station de recherche du Canada dans l’Extrême-Nord, ou la SRCEA sera opérationnelle, les scientifiques et le personnel poursuivront leur travail avec la collaboration des aînés Inuits et les membres de la communauté afin d’intégrer la culture, les traditions et les connaissances autochtones dans leurs recherches. Les leaders de la communauté, les aînés inuits et d’autres résidents, ont participé activement à la conception de la nouvelle station de recherche.

Pendant sa construction, la station de recherche de calibre international va employer entre 30 et 50 scientifiques et personnel de soutien à temps complet, et environ 150 personnes sur les lieux mêmes, dans le Nord et dans des secteurs plus spécialisés ailleurs au Canada. Les dirigeants des collectivités locales se réjouissent de l’arrivée des personnes et des nouvelles possibilités suscitées par l’avènement d’une telle station ouverte toute l’année.

Les Canadiens qui souhaitent en apprendre davantage sur la SRCEA peuvent visiter le site science.gc.ca/srcea.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s