Un nouveau logiciel prête l’oreille à la maladie d’Alzheimer

(EN) Lorsque notre capacité de communiquer est altérée, notre estime de soi et nos liens avec les personnes qui nous entourent le sont tout autant.

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer font souvent face à de nombreuses difficultés. M. Frank Rudzicz a la ferme intention d’y trouver une solution. Chercheur à l’Institut de réadaptation de Toronto, il se spécialise dans l’intelligence artificielle pour comprendre les problèmes d’élocution.

Les troubles de la mémoire sont synonymes de maladie d’Alzheimer et cela signifie que les personnes peuvent perdre le fil de la conversation à tout moment. Au moins la moitié des personnes atteintes présentent également une incapacité supplémentaire, l’aphasie. Celle-ci réduit la compréhension du langage, du vocabulaire et de l’expression orale. L’aphasie peut affecter un seul élément du langage, par exemple la capacité à se souvenir du nom des objets, à construire des phrases, ou à lire. Mais elle cause habituellement de multiples problèmes.

L’aphasie est diagnostiquée à l’aide de divers signaux verbaux. Par exemple, l’utilisation presque exclusive de mots génériques, « chose », « truc », « machin », ou un débit de communication très lent.

M. Rudzicz a conçu un logiciel basé sur la voix pour « converser » avec une personne et évaluer ses difficultés d’élocution. L’objectif est de déterminer le degré de sévérité de l’aphasie et des troubles du langage associés à la perte de la mémoire. Selon les essais pilotes, le logiciel permet de donner un diagnostic précoce et précis. « Les mêmes tests de mémoire sont utilisés depuis longtemps pour établir un diagnostic, déclare M. Rudzicz. Ces tests sont généralement plus utiles une fois que la maladie est assez avancée. »

Les altérations dans le cerveau peuvent commencer 25 avant l’apparition des premiers symptômes de trouble cognitif. M. Rudzicz croit que son logiciel permettra de déceler rapidement ces altérations de manière à commencer les traitements plus tôt. Par ailleurs, il semble également que le logiciel pourrait faire état de la progression de la maladie si la personne l’utilise régulièrement.

Un jour ou l’autre, M. Rudzicz aimerait que les orthophonistes utilisent son logiciel pour évaluer les capacités à communiquer des personnes atteintes de l’Alzheimer, qui s’altèrent parfois très rapidement, et à concevoir des traitements adaptés. Mais son but ultime est de faire en sorte que son logiciel puisse apprendre des stratégies de communication à partir de conversations données en exemple par des aidants humains, pour permettre aux personnes atteintes d’avoir des conversations réelles.

« Les aidants ont tendance à poser des questions fermées auxquelles on peut répondre par oui ou non. Par exemple : « Veux-tu dire ceci? », explique M. Rudzicz.

Conçu pour interagir avec les personnes, le logiciel peut être utilisé sur un ordinateur, une tablette ou un robot. En fait, quelques établissements de soins de longue durée de la région de Toronto considèrent la possibilité de tester ce logiciel à l’aide d’un robot qui pourrait « parler » avec les bénéficiaires et les maintenir actifs.

Grâce au financement du Programme de recherche de la Société Alzheimer, M. Rudzicz sera en mesure de perfectionner son logiciel et son mode de fonctionnement au cours des trois prochaines années.

La technologie nous ouvre de nouvelles avenues de recherche passionnantes dans le domaine de l’Alzheimer et des maladies apparentées. Aidez la Société Alzheimer du Canada à poursuivre ce genre de recherche en contribuant au Programme de recherche de la Société Alzheimer. Vous obtiendrez de plus amples renseignements à : http://www.alzheimer.ca.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s