Un comité consultatif propulsera votre entreprise

(EN) Vous cherchez un moyen simple et peu coûteux de dynamiser votre entreprise, d’augmenter les ventes et d’établir des plans pour l’avenir? Voici une idée souvent négligée : mettez sur pied un comité consultatif.

Selon une étude réalisée cette année par la Banque de développement du Canada (BDC), seulement 6 % des entreprises canadiennes ont un comité consultatif. Pourtant, 86 % des entrepreneurs qui font appel à un tel comité disent qu’il a un impact important sur le succès de leur entreprise.

« Dès que les gens en saisissent les avantages, ils adhèrent à l’idée», affirme Pierre Cléroux, vice-président, Recherche, et économiste en chef. Les avantages sur le plan des bénéfices sont réels et concrets. Ce que confirme l’étude de BDC, qui révèle que les entreprises dotées d’un comité consultatif affichent respectivement des ventes et une productivité annuelles supérieures de 24 % et de 18 % à celles qui n’en ont pas.

Un comité consultatif est une entité informelle composée d’experts externes qu’un entrepreneur peut utiliser comme groupe de rétroaction, ou pour pallier un manque d’expertise et de contacts. Contrairement au conseil d’administration, le comité consultatif n’a aucune responsabilité légale à l’égard de la gouvernance de l’entreprise, mais des experts soutiennent qu’il est d’une grande utilité.

Jean-Yves Sarazin en a fait personnellement l’expérience. En 1990, il a mis sur pied un comité consultatif pour son entreprise, Groupe Delom, qui offre principalement des services d’entretien, et fabrique des composantes pour de l’équipement rotatif industriel dont des moteurs, des alternateurs, des pompes et des ventilateurs. Lors de la toute première réunion du comité, M. Sarazin s’est fait diriger vers une institution financière qui a fait économiser des dizaines de milliers de dollars à son entreprise grâce à des charges d’intérêts moindres sur un emprunt.

« Tout entrepreneur devrait avoir un comité consultatif, dit-il. Chaque fois qu’une entreprise en a mis un sur pied, la première réunion a suscité un gain qui, à lui seul, suffisait pour couvrir la rémunération pour l’année entière. » M. Sarazin est devenu un tel partisan de l’idée qu’il a accepté de siéger aux comités consultatifs d’autres entreprises en contrepartie pour l’aide qu’il a reçue au fil des années.

Autre avantage : un comité consultatif oblige les entrepreneurs à prendre périodiquement du recul, et à se pencher sur l’orientation générale de leur entreprise. « Le simple fait de me préparer à une réunion du comité consultatif me force à dresser l’état de l’entreprise et à la considérer sous de nouveaux angles », ajoute M. Sarazin.

En outre, le fait d’avoir un comité consultatif rassure les institutions financières, qui se penchent sur la qualité de l’équipe d’une entreprise lorsqu’elles étudient une demande de prêt, explique-t-il. « Cela prouve que vous n’êtes pas seul à prendre les décisions. »

Alors pourquoi les entreprises ne sont-elles pas plus nombreuses à tirer parti d’un comité consultatif? Certains entrepreneurs pensent qu’il serait trop accaparant d’en mettre un sur pied, ou n’ont tout simplement pas conscience des avantages, avance M. Cléroux. Ce dernier affirme pourtant que les bénéfices valent amplement l’effort et les dépenses consentis : certaines entreprises offrent une rétribution modique à leurs conseillers, alors que d’autres ne les rémunèrent pas.

« Un comité consultatif est un excellent moyen de forcer le propriétaire d’entreprise à songer davantage à sa vision, à ses objectifs à long terme et à la façon de les atteindre, fait valoir M. Cléroux. Les avantages surpassent largement les coûts pour l’entreprise. »

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s