Des piles 10 ans scellées réduisent les coûts et augmentent la sécurité en cas de feu

(EN) – L’aspect pratique et la sécurité sont à la hausse avec les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone.

Depuis plus de 25 ans, on nous dit d’installer des piles neuves une fois par année dans ces importants dispositifs pour la maison. Pour nous aider à ne pas l’oublier, les services d’incendie ont décrété que les journées où l’on changeait l’heure au printemps et à l’automne étaient aussi le moment de changer les piles de nos avertisseurs.

Cependant, ce rituel pourrait bientôt être chose du passé. Kidde Canada, grand fabricant d’avertisseurs d’incendie, a lancé des modèles dotés de piles au lithium scellées d’une durée de 10 ans, qui n’ont jamais besoin d’être remplacées. Elles durent un bon dix ans, à partir de l’installation, soit la même durée de vie que l’avertisseur lui-même.

« Dans nos études de recherche, les consommateurs nous ont avoué que les deux raisons pour lesquelles ils ne protégeaient pas leurs demeures aussi bien que nécessaire étaient l’aspect pratique et le coût », indique Carol Heller, spécialiste en sécurité du foyer à Kidde, dont les bureaux sont situés à Vaughan, en Ontario. « Le coût, et le “facteur de contrariété”, soit la nécessité de remplacer les piles chaque année, figuraient au sommet de leur liste. L’installation de nos avertisseurs “sans risque” permet d’éliminer ces deux éléments. »

Si l’on compare les anciens avertisseurs avec de nouveaux modèles d’appareils, il semble que les données correspondent à ce que la compagnie affirme :

Il est possible de se procurer un avertisseur de fumée photoélectrique Kidde alimenté par pile pour environ 24 $, mais il faut y ajouter le coût de remplacement de la pile de 9 V chaque année, multiplié par les 10 années de durée de vie de l’appareil.

En comparaison, le nouveau avertisseur de fumée photoélectrique « Sans risque » de Kidde, doté d’une pile au lithium scellée d’une durée de 10 ans et qui n’a jamais besoin d’être remplacée tout au long de la durée de vie du détecteur, coûte environ 34 $.

Mme Heller ajoute que les consommateurs et même les services des incendies accueillent positivement ce nouveau genre d’avertisseur de fumée et de monoxyde de carbone.

« Quand il fait le compte, le propriétaire d’une maison peut économiser environ 40 $ pendant les 10 ans de la durée de vie de son avertisseur en choisissant simplement un modèle “sans risque”, explique-t-elle. Depuis que la plupart des résidences ont au moins deux avertisseurs de fumée et un avertisseur de CO, les économies se révèlent vraiment substantielles. Mais au-delà des économies, nous espérons que ces nouveaux avertisseurs permettent de mieux protéger les maisons et de sauver des vies, parce que c’est tout d’abord leur raison d’être. »

http://www.newscanada.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s