La fondation d’une famille : une période pleine de hauts et de bas

(EN) Imaginez que vous avez pris la décision majeure d’avoir un enfant. Vous parlez de vos intentions à votre famille et à vos amis et votre cœur s’exalte chaque fois que vous passez devant un magasin pour bébés. Mais le temps passe et votre couple n’attend toujours pas d’heureux événement. Vous ressentez le fait qu’on vous pose des questions à ce sujet. La tristesse s’installe et c’est ce sentiment qui vous pénètre quand vous longez les vitrines qui autrefois vous faisaient sourire.

Pour 17 % des Canadiens souffrant de problèmes d’infertilité,1 ce cauchemar est bien réel et la route de la conception est semée d’écueils : financiers, psychologiques et émotionnels.

Quand est-il temps de passer des rapports sexuels naturels à des traitements assistés en clinique, et y a-t-il des solutions intermédiaires? Dans une étude récente, réalisée auprès de Canadiens et de Canadiennes âgés de 30 à 44 ans essayant d’avoir un enfant depuis au moins un an, trois quarts des répondants ont déclaré qu’ils seraient prêts à utiliser une méthode d’aide à la conception à domicile, disponible sans ordonnance.2

« La fondation d’une famille est une étape importante dans la vie d’un couple et l’impact d’un échec peut être dévastateur, déclare le Dr Michael Pelekanos, MD, obstétricien-gynécologue. En tant que professionnels de la santé, nous souhaitons que nos patients se sentent soutenus dans leurs efforts, qu’ils soient au début de leur quête ou au stade d’envisager des traitements en clinique. Le Stork® est une aide à la conception qui associe l’insémination par cape cervicale à une technologie innovante, afin de faire le pont entre la conception naturelle et les traitements de reproduction assistée en clinique. »

L’insémination par cape cervicale enregistre des taux de succès entre 10 % et 20 %3 et convient bien aux couples souffrant de difficultés à concevoir fréquemment rencontrées, telles qu’un nombre insuffisant de spermatozoïdes, une faible motilité des spermatozoïdes, un environnement vaginal défavorable ou une infertilité inexpliquée.4

Un problème d’infertilité peut conduire les femmes à désespérer de jamais être mères. Elles évitent les magasins pour bébé et s’éloignent de leurs amis et de leur famille.

Le Stork® offre une option de premier recours innovante avant de passer à des traitements de reproduction assistée plus invasifs. Il est disponible dans les pharmacies Jean Coutu®, Uniprix® et Brunet®.

Pour plus d’informations, visitez http://www.storkconception.ca.

Sources:

1 Gouvernement du Canada. Fertilité. http://canadiensensante.gc.ca/health-sante/pregnancy-grossesse/fert-fra.php. Date d’accès juin 2014.

2 Étude Leger sur l’infertilité. Réalisée en 2014 sur des hommes et des femmes entre 30 et 44 ans essayant de concevoir depuis au moins un an. Parrainée par Rinovum Women’s Health.

3 Flierman, Hendrikus, et al. A Prospective, randomized, cross-over comparison of two methods of artificial insemination by donor on the incidence of conception: Intracervical insemination by straw versus cervical cap. Human Reproduction, Vol. 12, n° 9 1945-1948, 1997.

4 Bergquist, C.A., et al. Artificial insemination with fresh donor semen using the cervical cap technique: a review of 278 cases. Obstet Gynecol. août 1982;60(2):195-9.

http://www.leditionnouvelles.com(EN) Imaginez que vous avez pris la décision majeure d’avoir un enfant. Vous parlez de vos intentions à votre famille et à vos amis et votre cœur s’exalte chaque fois que vous passez devant un magasin pour bébés. Mais le temps passe et votre couple n’attend toujours pas d’heureux événement. Vous ressentez le fait qu’on vous pose des questions à ce sujet. La tristesse s’installe et c’est ce sentiment qui vous pénètre quand vous longez les vitrines qui autrefois vous faisaient sourire.

Pour 17 % des Canadiens souffrant de problèmes d’infertilité,1 ce cauchemar est bien réel et la route de la conception est semée d’écueils : financiers, psychologiques et émotionnels.

Quand est-il temps de passer des rapports sexuels naturels à des traitements assistés en clinique, et y a-t-il des solutions intermédiaires? Dans une étude récente, réalisée auprès de Canadiens et de Canadiennes âgés de 30 à 44 ans essayant d’avoir un enfant depuis au moins un an, trois quarts des répondants ont déclaré qu’ils seraient prêts à utiliser une méthode d’aide à la conception à domicile, disponible sans ordonnance.2

« La fondation d’une famille est une étape importante dans la vie d’un couple et l’impact d’un échec peut être dévastateur, déclare le Dr Michael Pelekanos, MD, obstétricien-gynécologue. En tant que professionnels de la santé, nous souhaitons que nos patients se sentent soutenus dans leurs efforts, qu’ils soient au début de leur quête ou au stade d’envisager des traitements en clinique. Le Stork® est une aide à la conception qui associe l’insémination par cape cervicale à une technologie innovante, afin de faire le pont entre la conception naturelle et les traitements de reproduction assistée en clinique. »

L’insémination par cape cervicale enregistre des taux de succès entre 10 % et 20 %3 et convient bien aux couples souffrant de difficultés à concevoir fréquemment rencontrées, telles qu’un nombre insuffisant de spermatozoïdes, une faible motilité des spermatozoïdes, un environnement vaginal défavorable ou une infertilité inexpliquée.4

Un problème d’infertilité peut conduire les femmes à désespérer de jamais être mères. Elles évitent les magasins pour bébé et s’éloignent de leurs amis et de leur famille.

Le Stork® offre une option de premier recours innovante avant de passer à des traitements de reproduction assistée plus invasifs. Il est disponible dans les pharmacies Jean Coutu®, Uniprix® et Brunet®.

Pour plus d’informations, visitez http://www.storkconception.ca.

Sources:

1 Gouvernement du Canada. Fertilité. http://canadiensensante.gc.ca/health-sante/pregnancy-grossesse/fert-fra.php. Date d’accès juin 2014.

2 Étude Leger sur l’infertilité. Réalisée en 2014 sur des hommes et des femmes entre 30 et 44 ans essayant de concevoir depuis au moins un an. Parrainée par Rinovum Women’s Health.

3 Flierman, Hendrikus, et al. A Prospective, randomized, cross-over comparison of two methods of artificial insemination by donor on the incidence of conception: Intracervical insemination by straw versus cervical cap. Human Reproduction, Vol. 12, n° 9 1945-1948, 1997.

4 Bergquist, C.A., et al. Artificial insemination with fresh donor semen using the cervical cap technique: a review of 278 cases. Obstet Gynecol. août 1982;60(2):195-9.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s