Ne laissez pas les coûts hospitaliers exorbitants gâcher vos vacances

(EN) Si vous n’êtes pas terrassé lorsque survient un grave problème médical lors d’un voyage, la facture de l’hôpital pourrait bien vous clouer au lit! À l’étranger, une intervention toute simple peut coûter cher; et une chambre d’hôpital, les yeux de la tête. Pourtant, dans un récent sondage, seulement 65 % des Canadiens ont répondu avoir acheté une assurance maladie complémentaire pour leur plus récent voyage.

« Nous avons été stupéfaits d’apprendre qu’en Floride, une visite au service d’urgence d’à peine trois heures donnant lieu à une simple prescription d’antibiotiques pour mon mari a coûté 7 000 $ », déclare Adrienne Sabado. « Heureusement, nous avons simplement vu ce montant sur l’état de compte réglé par notre compagnie d’assurance. Les vacances familiales en compagnie de trois enfants coûtent suffisamment cher sans que vienne s’ajouter une facture imprévue dont le montant dépasse celui du voyage. »

Selon les spécialistes du domaine, l’assurance voyage allège le fardeau financier que constituent les problèmes de santé imprévus. Et cela prévaut surtout pour les voyages aux États-Unis, dont le système de santé est l’un des plus coûteux au monde.

« Aujourd’hui, le voyageur avisé songe de plus en plus à mettre une police d’assurance voyage dans sa valise, entre la brosse à dents et le maillot de bain », de dire Alex Bittner, président de l’Association canadienne de l’assurance voyage (THiA). « Chacun a droit à une période de vacances sans tracas; pour un voyage sans anicroche, mieux vaut prévoir une assurance voyage complète. Malheureusement, il n’est pas rare que des voyageurs, comme la famille Sabado, nécessitent des soins de santé à l’étranger. »

Avant de magasiner une assurance voyage, recommande M. Bittner, le voyageur devrait vérifier la couverture dont il dispose auprès de son employeur ou de sa carte de crédit. Un coup de fil à l’employeur ou à la société de carte de crédit vaut vraiment la peine : le régime d’assurance qu’ils proposent pourrait bien comprendre une gamme d’avantages intéressants.

Dès que vous saurez de quelle couverture vous disposez, vous saurez aussi quelle assurance complémentaire il vous faut. Pour commencer, voici les règles d’or de la THiA quant à l’achat d’assurance complémentaire :

• Connaissez votre état de santé et consultez un professionnel de la santé en cas de doutes.

• Planifiez votre voyage : Combien de temps partez-vous? Êtes-vous un retraité migrateur? Visiterez-vous plus d’un pays?

• Comprenez votre police d’assurance voyage. Lisez-la en entier pour bien la comprendre et appelez votre assureur si vous avez des questions.

M. Bittner précise que pratiquement tous les fournisseurs canadiens d’assurance voyage offrent une couverture d’au moins un million de dollars, qu’en général ils versent directement à l’hôpital ou aux médecins étrangers le montant des services assurés, et qu’ils proposent des régimes d’assurance adaptés aux personnes de tous âges, et même à celles ayant une santé fragile.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s