Votre professionnel de la santé est-il réglementé?

(EN) De nos jours, le public a recours aux services d’une vaste équipe de professionnels de la santé pour son bien-être personnel. Chacun de ces professionnels offre des soins uniques, mais comment savoir si on peut leur faire confiance?

À cette question, il convient de répondre que si chaque professionnel dispose de connaissances et de compétences particulières, ce sont les ordres de réglementation dont ils relèvent qui, en fin de compte, assument le rôle unique de protecteur de l’intérêt du public.

Les ordres de réglementation sont chargés de régir quelque 300 000 professionnels de la santé de l’Ontario. Leurs membres sont issus de diverses professions – médecins, dentistes, ergothérapeutes, pharmaciens et quelque vingt autres – qui sont visées par la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées. Ils établissent les normes d’exercice des professions et instaurent des programmes pour assurer la sécurité et l’efficacité des soins prodigués par les professionnels.

« Les ordres assument divers rôles qui leur permettent de veiller à ce que ces professionnels disposent des connaissances, des compétences et du jugement nécessaires pour exercer leur profession », indique Marshall Moleschi, président des Ordres de réglementation des professionnels de la santé de l’Ontario (ORPSO).

Les ORPSO comprennent 23 ordres qui ont la responsabilité et l’autorisation légale d’agir dans l’intérêt véritable du public. Leur mandat est le suivant :

• Confirmer que les professionnels répondent aux exigences particulières avant de pouvoir exercer leur profession en Ontario.

• Élaborer et mettre à jour les normes des professions, c’est-à-dire les règles que chaque membre d’une profession doit suivre.

• Aider les professionnels à tenir à jour et à accroître leurs compétences – et confirmer qu’ils disposent de ces connaissances – par l’intermédiaire de programmes d’assurance de la qualité et de formation continue.

• Répondre aux préoccupations du public concernant la conduite d’un professionnel et l’exercice de sa profession, et mener des enquêtes ou tenir des audiences à la suite de plaintes.

Lorsque, dans des sondages d’opinions, on demande aux Canadiens ce qu’ils considèrent comme leurs droits les plus chers, les soins de santé viennent au premier rang. Les ordres de réglementation jouent un rôle fondamental dans la protection du droit à des soins de qualité, souligne le président des ORPSO. En Ontario, l’autoréglementation en matière de soins de santé se fait aussi en partenariat avec le public. En effet, des représentants du public nommés par le gouvernement font partie des conseils d’administration des ordres et participent à tous les comités ainsi qu’à chaque audience. Il est à noter que des professionnels de la santé font aussi partie de ces conseils d’administration et comités, afin de faire bénéficier les autres membres de leurs connaissances dans le domaine pour aborder des enjeux, et non pas pour défendre ou protéger leurs collègues. Vous trouverez d’autres renseignements à ce sujet en ligne, à http://www.regulatedhealthprofessions.on.ca .

« Les ordres travaillent dans l’intérêt du public et non pas dans l’intérêt de la profession, affirme M. Moleschi. Bien que les professionnels de la santé assument des rôles variés, leurs ordres de réglementation visent à assurer un niveau uniforme de connaissances, de capacités et de responsabilités en matière de soins de santé. »

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s