Comment le chou sauvage est devenu brocoli et chou-fleur

(EN) Saviez-vous que le brocoli, le chou-fleur, le chou frisé et les choux de Bruxelles sont tous des descendants d’un chou sauvage appelé Brassica oleracea, une plante cultivée en Grèce et en Italie depuis plus de 2000 ans? Ce sont les modifications génétiques – qui ont permis d’obtenir certains des légumes que nous connaissons et apprécions aujourd’hui.

Depuis des milliers d’années, l’homme a sélectionné certains caractères de diverses plantes afin de diriger vers notre assiette des aliments succulents et sains. En fait, l’agriculture a commencé avec la sélection des formes anciennes de certaines cultures de base – comme le blé, le maïs et le riz – à partir de graminées sauvages. Plus récemment, des scientifiques ont continué à explorer diverses méthodes d’amélioration des cultures.

À partir du chou sauvage, la multiplication sélective a aidé à produire une sous-espèce appelée chou frisé vers le 5e siècle, tandis que la sélection de fleurs à grosses inflorescences a produit le chou-fleur et le brocoli autour du 6e siècle. Ils font partie de la famille des Brassicaceae(brassicacées), anciennement nommées « crucifères » à cause de leurs fleurs en quatre parties ayant la forme d’une croix.

Aujourd’hui, le brocoli, le chou frisé et le chou-fleur sont très présents dans les comptoirs de légumes de presque toutes les épiceries. Peut-être qu’aujourd’hui vous appréciez plus que jamais ces légumes devenus populaires.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s