La science aide les olives à parvenir à nos tables

(EN) Saviez-vous qu’un olivier a besoin de 3000 litres d’eau pour produire un kilo d’olives? En dépit de cela, les olives sont une des cultures fruitières les plus cultivées dans le monde.

Les oliviers, comme toutes les cultures, doivent concurrencer avec les mauvaises herbes pour l’eau disponible. C’est pourquoi autrefois, les producteurs agricoles travaillaient le sol jusqu’à une demi-douzaine de fois par année pour en venir à bout. Une des néfastes conséquences du traitement de ces mauvaises herbes est que le passage répété de la machinerie affecte le sol dans son intégrité, ce qui contribue à l’assécher, demandant ainsi une incessant besoin d’irrigation.

Les avancées réalisées grâce aux produits de protection des cultures ont permis aux producteurs agricoles de maîtriser les plantes indésirables avec l’aide des herbicides, réduisant ainsi le travail du sol et les pertes en eau. En fait, la recherche démontre que lutter contre les mauvaises herbes avec des herbicides permet non seulement au sol de conserver son humidité, soit allant jusqu’à 25 % de sa teneur en eau, mais améliore aussi de 16 % le rendement des cultures.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s