Ce printemps, soyez à l’affût des abeilles et des guêpes

(EN) Qu’une guêpe ou une abeille vous cause une irritation mineure ou une réaction allergique grave, ne les laissez plus gâcher vos étés. Il est important de vous protéger contre ces insectes dès que le temps commence à se réchauffer, étant donné que les colonies se renouvellent chaque printemps.

« L’élément le plus important pour le contrôle des guêpes est la prévention de nids futurs sur votre propriété », dit Alice Sinia, Ph. D., entomologiste avec Orkin Canada. « Il est beaucoup plus facile de prévenir une seule reine que de traiter toute une colonie.»

Les guêpes et les abeilles préfèrent se nidifier dans des lieux protégés comme les arbustes denses et les branches d’arbre, les vides de mur, et sous la base des clôtures et des avant-toits d’une structure. Voici des conseils d’Orkin Canada pour vous aider à protéger votre propriété contre ces insectes piqueurs :

• Inspectez régulièrement le périmètre de votre maison pour vérifier la présence de nids. Si vous soupçonnez la présence d’abeilles ou de guêpes, communiquez avec votre professionnel en gestion parasitaire pour évaluer la situation et pour retirer le nid. Comme les abeilles et les autres pollinisateurs peuvent être protégés par des lois locales ou nationales, obtenez des conseils d’un professionnel en gestion parasitaire sur la façon d’aborder votre situation particulière.

• Calfeutrez toutes fentes et fissures à l’extérieur de votre bâtiment.

• Évitez les attractifs comme les fleurs de couleur vive et les fleurs odorantes. Choisissez un décor et des meubles extérieurs aux couleurs foncées ou neutres pour dissuader les insectes volants.

• Recouvrez toutes sources alimentaires laissées à l’extérieur, comme les articles de pique-niques, les bols de nourriture à chien, les conteneurs à ordures et les déchets organiques.

Il est important de ne pas éliminer les nids vous-même. Les piqûres de guêpes et d’abeilles sont généralement une nuisance, mais dans certains cas, elles peuvent provoquer des réactions allergiques graves ou des effets secondaires. En formant un partenariat avec un professionnel en gestion parasitaire et en prenant des mesures préventives dès maintenant, vous pouvez réduire la présence d’insectes volants pendant toute l’année.

http://www.leditionnouvelles.com

Les aventuriers de la nature : Explorer les parcs nationaux canadiens

(EN) Que vous aimiez la randonnée, le vélo ou l’escalade, vous n’avez pas à quitter le pays pour vivre votre passion pour les aventures en plein air. Parcs Canada gère 44 parcs nationaux qui sont répartis entre les 13 provinces et territoires. Que vous visiez une courte sortie pour le week-end ou une traversée du pays, il y en a pour tous les goûts.

« À mesure que le temps s’adoucit, de nombreux voyageurs veulent absolument retrouver la nature et en profiter », remarque Taylor L. Cole, spécialiste du voyage à Hotels.com. « Le Canada constitue la destination parfaite pour les mordus de la nature, qui trouveront abondance d’espaces sauvages inhabités à explorer. »

Grimpez ces montagnes

Les Rocheuses canadiennes s’imposent d’elles-mêmes et, la saison de l’escalade approchant, le parc national Jasper est le plus grand parc des montagnes Rocheuses canadiennes, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les grimpeurs ou randonneurs de niveau intermédiaire apprécieront le mont Hawk ou Pyramid, circuit pouvant être bouclé en une journée. Les grimpeurs plus expérimentés pourront s’attaquer à Rock Gardens ou Lost Boys, renommés pour leurs sentiers de qualité et les vues superbes qu’ils peuvent offrir.

Essayez ces sentiers panoramiques

Parfois, le meilleur moyen d’explorer une destination est de se promener à pieds. Il faut prévoir une visite à Twillingate, à Terre-Neuve-et-Labrador. Connue comme la « capitale mondiale des icebergs », sa côte offre de nombreux sentiers de randonnée où les visiteurs peuvent admirer le paysage et les icebergs… et avec un peu de chance, des baleines.

Faites l’expérience de cette escapade d’une nuit

Si vous adorez être en symbiose avec la nature, mais que dormir à même le sol, sous les étoiles, n’est pas le scénario de vos rêves, une nuitée dans une yourte pourrait être le compromis parfait. Le parc national du Canada Fundy, au Nouveau-Brunswick, est l’un des rares parcs offrant ce type unique d’hébergement. À l’origine utilisées comme des abris transportables par les nomades au 13e siècle, les yourtes modernes comprennent un toit et des murs isolés, une cuisinière au propane, des lits, un éclairage à l’énergie solaire et des fenêtres pour que les hôtes puissent admirer le ciel étoilé.

Bas de vignette: De nombreux parcs nationaux situés au Canada offrent des vues à couper le souffle pour les voyageurs actifs.

http://www.leditionnouvelles.com

Les canadiens peuvent compter sur les alertes d’urgence

(EN) Un nouveau système national d’alertes d’urgence a été mis sur pied pour vous alerter immédiatement si un événement potentiellement dangereux menace votre communauté. En Alerte diffuse des messages de sécurité publique à travers le pays par le biais de télédiffuseurs et radiodiffuseurs locaux.

Développé en partenariat avec les autorités fédérales, provinciales et territoriales de gestion des urgences, Environnement Canada et l’industrie de la radiodiffusion, En Alerte est exploité par MétéoMédia. Le système informe toute la population, en simultané, au sujet de renseignements importants qui pourraient sauver des vies, permettant aux citoyens d’agir et d’assurer leur protection ainsi que celle de leur famille et leurs biens.

MétéoMédia vous rappelle les trois choses importantes à savoir sur En Alerte:

1. Les représentants du gouvernement canadien au niveau fédéral, provincial et territorial ont l’autorité d’émettre tous les types de messages de sécurité publique.

2. Les alertes traitent de sujets comme des tornades, des déraillements de train, des feux industriels, la contamination de l’eau ou des cas de personnes disparues, mais aussi des alertes informatives telles que des avertissements de gel, entre autres.

3. Des alertes sur des dangers imminents sont considérées comme « à diffuser immédiatement » et tous les diffuseurs et médias doivent rendre ce contenu disponible immédiatement à leurs auditeurs. Les autres alertes demeurent à la discrétion de chaque diffuseur et média s’ils choisissent d’en faire la diffusion, selon les intérêts de leurs utilisateurs.

Vous trouverez plus de renseignements à l’adresse EnAlerte.ca, incluant de l’information supplémentaire sur le type d’alertes que recevra le public, des exemples d’avis d’alerte, des liens vers des ressources provinciales et territoriales de préparation aux urgences, ainsi que des vidéos utiles pour aider toute la population à mieux se préparer aux urgences.

http://www.leditionnouvelles.com

Astuces pour profiter des sites à rabais

(EN) Les sites d’achats à rabais font maintenant partie intégrale du paysage de consommation au Québec. Leur popularité est indéniable; néanmoins, nombreux sont ceux qui en sont encore méfiants après avoir eu vent d’expériences décevantes. La perception entourant les commerçants qui affichent sur ces sites est elle aussi teintée de scepticisme.

La réalité est toute autre : si un commerçant s’affiche sur un site à rabais, c’est tout simplement qu’il a des places à combler, qu’il cherche à rejoindre une nouvelle clientèle, ou encore qu’il veut faire étendre le rayonnement de son établissement.

En fait, nul besoin de s’en méfier; sachez que lorsqu’on est bien informé et que l’on sait comment les utiliser, les sites à rabais sont une mine intarissable de bonnes affaires.

Suivez ce guide pour bien profiter des plaisirs de la vie à petit prix.

Informez-vous

Comme pour n’importe quel achat, que ce soit en magasin ou en ligne : renseignez-vous avant de passer à la caisse. Effectuez quelques recherches sur le commerçant et, surtout, lisez très attentivement les détails de l’offre. Si vous avez encore des questions qui restent sans réponse après ces recherches, n’hésitez pas à contacter directement le commerçant ou le service à la clientèle du site. Un achat éclairé en vaut deux!

Dépêchez-vous d’acheter et de réserver

Les offres proposées sur les sites à rabais sont disponibles pour un temps limité et souvent en quantité limitée. C’est pourquoi il est important d’acheter l’offre convoitée le plus rapidement possible. Une fois l’offre achetée, il est suggéré de réserver auprès du commerçant dans les plus brefs délais afin d’obtenir les dates qui vous conviennent le mieux. Petit conseil : si vous devez consulter votre famille ou vos amis avant de pouvoir réserver une date, assurez-vous de mettre un rappel à votre agenda quelques semaines avant la date d’expiration de votre forfait.

Choisissez un site fiable

Puisqu’il existe un grand nombre de sites à rabais, assurez-vous que celui sur lequel vous ferez vos transactions soit fiable et sécurisé. Allez vers un site qui vous offrira un bon service à la clientèle ainsi qu’une politique de remboursement flexible. Un site qui aura à cœur, aussi, de proposer des offres variées et des rabais vraiment intéressants.

Le site tuango.ca, le plus reconnu au Québec, vous propose chaque jour des offres diversifiées sélectionnées avec soin aux quatre coins de la province. Parmi ses partenaires, des compagnies dont la réputation n’est plus à faire, telles que : les cliniques Yves Rocher, les chocolateries Lindt, le Spa Polar Bear’s Club, le groupe Intrawest, la chaîne hôtelière Fairmount, les restaurants L’Académie, Les Grands Ballets Canadiens, le Festival Juste pour Rire, et bien plus encore. Consultez tuango.ca/astuces régulièrement afin de ne jamais passer à côté d’une offre qui pourrait vous intéresser.

Outre son service à la clientèle hors pair, Tuango se démarque par sa politique de remboursement flexible de 14 jours et par sa plateforme transactionnelle entièrement sécurisée. Et si vous aimez magasiner sur le pouce, pourquoi ne pas vous simplifier la vie grâce à l’application Tuango pour iPhone ou Android et consultez ainsi toutes les offres disponibles – où que vous soyez au moment qui vous convient.

http://www.leditionnouvelles.com

Comment assurer la sécurité de vos enfants pendant une situation d’urgence

(EN) La Semaine de la sécurité civile (du 3 au 9 mai 2015) représente le moment idéal pour vous assurer que votre enfant sait quoi faire en cas d’urgence.

Voici quelques conseils pour vous et pour votre famille :

• Assurez-vous que votre enfant sache où sont situées les sorties de secours de votre résidence.

• Établissez un lieu de rencontre familiale en cas d’urgence.

• Assemblez une trousse d’urgence et assurez-vous que vos enfants savent où elle se trouve. Une liste des choses à inclure dans une trousse d’urgence se trouve sur le site preparez-vous.ca.

• Communiquez à vos enfants le nom de personnes à l’extérieur de la ville à appeler en cas d’urgence et faites-les s’exercer à entrer en contact avec elles.

• Apprenez à vos enfants comment et quand composer le 9-1-1.

• Assurez-vous que vous disposez d’un détecteur de monoxyde de carbone, d’un détecteur de fumée et d’un extincteur d’incendie en état de marche.

• Assurez-vous que tout le monde sait où trouver l’extincteur d’incendie.

• Familiarisez-vous avec les politiques d’urgence de l’école ou de la garderie de votre enfant. Comment vous joindra-t-elle pendant une situation d’urgence? De quelle autorisation avez-vous besoin pour laisser partir votre enfant avec quelqu’un d’autre?

• Assurez-vous que l’école ou la garderie dispose de coordonnées mises à jour pour tous les parents, les soignants et les personnes qui vont chercher les enfants.

En planifiant à l’avance, vous et votre famille serez mieux en mesure d’affronter une urgence si elle se produit. Vous pouvez préparer votre propre plan d’urgence en ligne et obtenir d’autres conseils pratiques sur la préparation aux urgences sur le site preparez-vous.ca.

http://www.leditionnouvelles.com

Les réseaux sociaux et l’essentiel de votre petite entreprise

(EN) Mobilisez les clients actuels, rencontrez-en de nouveaux et accroissez la réputation de votre produit ou de vos services : voici seulement quelques-unes des façons dont les médias sociaux peuvent être avantageux pour votre petite entreprise.

Toutefois, les cybercriminels peuvent aussi utiliser les renseignements que vous affichez sur les médias sociaux pour leur propre compte, s’accaparer de vos profits et voler les renseignements personnels de vos clients. Cela s’appelle « l’ingénierie sociale » et voici comme cela fonctionne :

• Les cybercriminels parcourent vos profils sur les médias sociaux pour recueillir des renseignements. Ils recherchent des détails tels que les noms et les titres de vos collègues ou d’autres professionnels avec qui vous travailler, comme un comptable ou un spécialiste de la TI, ou si vous avez récemment participé à une foire commerciale ou à une activité dans une autre ville.

• Ils peuvent alors mentionner ces renseignements lorsqu’ils communiquent avec vous. Leur correspondance semblera légitime, car ils auront l’air de connaître votre entreprise, vos collègues ou vos affaires commerciales.

• Ils veulent obtenir votre confiance afin d’avoir accès à vos systèmes informatiques ou vous escroquer d’une autre manière. Certains cybercriminels essaient même de se faire passer pour un employé du gouvernement pour cette raison exacte.

Vous pouvez protéger votre entreprise contre l’ingénierie sociale en suivant quelques règles simples, soit :

• Examiner et tenez-vous à jour des politiques en matière de confidentialité des sites de réseautage social (la plupart sont mis à jour fréquemment) et ajustez vos paramètres de confidentialité en conséquence.

• Ignorer les demandes sur les réseaux sociaux de personnes que vous ne connaissez pas.

• Ne dévoilez jamais votre emplacement précis en ligne.

• Méfiez-vous de tout appel téléphonique, visite ou courriel de personnes qui vous posent des questions au sujet des employés, de leur famille et des questions commerciales à caractère sensible.

• Ne répondez jamais à des courriels vous demandant des renseignements personnels et ne cliquez sur aucun lien envoyé par des sources que vous ne connaissez pas.

Pour de plus amples renseignements sur la protection de votre petite entreprise, consultez [Pensezcybersecurite.ca/PME].

http://www.leditionnouvelles.com

Les entreprises locales ne sont pas immunisées contre les cybermenaces

(EN) La taille n’est pas importante lorsque l’on parle de votre entreprise et de la cybersécurité

Il y a eu un certain nombre de rapports de grande envergure aux nouvelles récemment au sujet de grandes sociétés, de détaillants et de célébrités victimes de fuites de données en ligne. Dans le cas de certains détaillants, les pirates ont eu accès aux renseignements personnels, comme les données de cartes de crédit, de leurs clients.

Qu’est-ce que ces grandes sociétés et votre petite entreprise ont en commun? Les deux peuvent être ciblées par les cybercriminels. En fait, selon le rapport de Symantec sur la sécurité Internet en 2013, le plus grand secteur de croissance pour les cyberattaques ciblées en 2012 était les entreprises de moins de 250 employés.

L’éducation est la première étape

La première étape la plus importante pour éviter d’être victime d’une cyberattaque est de vous éduquer ainsi qu’éduquer vos employés. Les petites entreprises devraient se familiariser aux cybermenaces telles que les virus, les vers, les chevaux de Troie, les réseaux de zombies et d’autres maliciels.

Puisque les cybermenaces telles que les virus peuvent souvent passer par votre courriel, des pratiques de sécurité robustes pour les courriels sont la première ligne de défense de votre entreprise.

Sécurité robuste des courriels

Voici six choses que vous pouvez faire pour améliorer la sécurité des courriels de votre entreprise :

1. Mettre en œuvre un filtre de pourriel : cela vous aidera à éliminer les courriels les plus potentiellement dangereux envoyés par les cybercriminels.

2. Ne cliquez pas sur les liens suspects : même simplement cliquer sur un lien peut divulguer des renseignements confidentiels qu’un cybercriminel peut utiliser pour vous faire du tort ainsi qu’à votre entreprise.

3. Activer le protocole HTTPS, lequel chiffre les données et rend essentiellement la tâche impossible aux cybercriminels quant à accéder aux renseignements dans votre navigateur, pour le courriel Web.

4. Établissez des normes strictes sur les mots de passe pour tous les comptes de courriel (de l’entreprise ou personnels) utilisés au travail.

5. Dans la mesure du possible, utiliser des courriels génériques (comme info@entreprise.com) pour les adresses de courriel affichées dans les endroits publics comme votre site Web ou les médias sociaux.

6. Lorsqu’un employé ou un sous-traitant est mis à pied ou indique qu’il quitte l’entreprise, désactivez son compte de courriel. Les comptes de courriel abandonnés peuvent être exploités par les cybercriminels.

Pour de plus amples renseignements sur la protection de votre petite entreprise, consultez [Pensezcybersecurite.ca/PME].

http://www.leditionnouvelles.com

La vérité sur la poussée des dents

(EN) La poussée des dents diffère d’un bébé à l’autre. Pour certains, percer une dent peut se produire la nuit sans douleur ni désagrément. D’autres enfants peuvent quant à eux endurer une expérience plus longue et douloureuse. Malheureusement, un bébé difficile qui fait ses dents est synonyme de manque de sommeil et d’irritabilité pour le bébé… et les parents.

Tous les parents s’entendent pour dire qu’il peut être difficile de voir leur petit souffrir pendant un tel processus douloureux, mais ils peuvent faire certaines choses pour le soulager. Nous savons tous qu’un enfant heureux rime avec des parents heureux.

Tout d’abord, vous devez déterminer si votre bébé perce vraiment ses dents, ou si son malaise est causé par un autre problème. Voici les signes à surveiller :

• Plaignard/grincheux

• Agité/difficulté à dormir

• Se tire l’oreille/frotte le visage

• Gencives enflées

• Mord ou mâche des objets

• Refuse de téter

• Bave excessivement

• Diarrhée (selle molle)

La plupart des bébés passent par une poussée dentaire de huit jours pendant laquelle les symptômes comme des joues rouges et des gencives enflées, une grande salivation et de la difficulté à dormir s’intensifient du premier jour jusqu’à l’éruption de la dent la cinquième journée. Une fois la dent percée, l’intensité des symptômes diminue les jours suivants, puis ceux-ci disparaissent peu à peu complètement… jusqu’à la prochaine dent.

Pour faciliter les choses une fois la poussée dentaire confirmée, les parents futés se tournent vers la populaire formule conçue pour la poussée des dents Camilia, un médicament homéopathique de Boiron adapté aux bébés âgés d’un à 30 mois, sans colorant, sans agent de conservation et sans sucre. Grâce à ses unidoses individuelles buvables et très faciles à utiliser, il peut être administré rapidement et sans douleur, ce qui simplifie les choses pour bébé et maman. Les doses uniques prémesurées sont également pratiques pour le sac à langer, prêtes à utiliser au besoin. Il s’agit d’une solution efficace pour apaiser les gencives douloureuses, l’agitation, l’irritabilité et la diarrhée.

Marie François, mère de deux enfants, a trouvé le médicament Camilia salvateur lorsque sa fille a commencé à faire ses dents. « Nous l’utilisons pour notre fille qui perce maintenant ses dents, et c’est efficace. J’en parle à tout le monde, je le publie sur Facebook et j’en offre dans toutes les réceptions-cadeaux pour bébés. »

Voici également quelques remèdes maison qui peuvent aider à apaiser les gencives sensibles de votre bébé entre les traitements :

• Utilisez un doigt propre, un morceau de gaze légèrement mouillée ou une débarbouillette humide pour masser les gencives de votre bébé. La pression peut être efficace pour atténuer le mal.

• Procurez-lui un anneau de dentition en caoutchouc rempli de liquide pour calmer son besoin de mâcher.

• Rafraîchir les gencives avec une débarbouillette froide ou un anneau de dentition froid peut être apaisant. Aussi, si votre bébé mange de la nourriture solide, des aliments froids comme de la compote de pommes ou du yogourt sont de bons choix.

• Une salivation excessive est un comportement typique du processus de poussée dentaire. Aidez à prévenir l’irritation de la peau en gardant un linge propre à portée de main pour essuyer le menton de votre bébé et choisissez des draps absorbants pour l’heure du coucher. Vous trouverez de plus amples renseignements sur la poussée des dents à l’adresse boiron.ca.

http://www.leditionnouvelles.com

Conseils de sécurité estivale pour le chalet

(EN) Après l’hiver froid et interminable, les Canadiens ont hâte de retrouver la saison estivale et leur chalet, leur caravane ou leur roulotte. Toutefois, les responsables de la sécurité-incendie recommandent de commencer la saison par une vérification des avertisseurs de fumée et des avertisseurs de monoxyde de carbone.

« Il faut se soucier de la sécurité dès le début de l’été afin de pouvoir profiter des vacances et éviter les accidents », indique Carol Heller, experte en sécurité résidentielle chez Kidde Canada, le plus important fabricant d’avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone au pays.

Pour un été sans soucis, suivez ces conseils de sécurité :

• Lors de l’ouverture de votre chalet ou de votre caravane, prenez le temps de vérifier l’âge de vos avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone. Remplacez immédiatement tout avertisseur de fumée âgé de plus de 10 ans et tout avertisseur de monoxyde de carbone âgé de plus 7 à 10 ans, qu’il s’agisse d’un appareil à pile, que l’on branche au mur ou qui est relié au système électrique.

• Assurez-vous d’installer un avertisseur de fumée à chaque étage et à l’extérieur des chambres.

• Si votre habitation possède un poêle à bois, un foyer, un appareil ou une chaudière au gaz, à l’huile ou au propane, un garage attaché à la maison ou un abri pour la voiture, installez au moins un avertisseur de monoxyde de carbone à l’extérieur de toutes les chambres.

• Une fois que les avertisseurs ont été installés aux bons endroits, vérifiez l’état des piles. Le froid peut affaiblir les piles durant l’hiver, alors assurez-vous que celles-ci sont assez puissantes pour activer l’appareil.

• Remplacez les appareils périmés par un nouveau modèle « sans risque » équipé de capteurs de pointe et d’une pile scellée au lithium d’une durée de vie de 10 ans qui n’a jamais besoin d’être remplacée.

Pour des conseils supplémentaires à utiliser durant la saison estivale, consultez le site http://www.securitealamaison.com.

http://www.leditionnouvelles.com

À la gloire des bananes!

(EN) Bien des gens attribuent la chanson populaire des années 1930 « Yes, We Have No Bananas » à un grave champignon pathogène appelé Fusarium oxysporum, qui a décimé les plantations de bananiers en Amérique du Sud et en Afrique. Ce champignon, auquel on fait allusion sous le nom de « maladie de Panama », a affecté les bananes «Gros Michel», la principale exportation en direction des États-Unis jusque dans les années 1950. Êtes-vous un amateur de bananes? Voici quelques découvertes scientifiques qui vous intéresseront :

• Les scientifiques du domaine des plantes de partout dans le monde cherchent des façons de créer un plant de bananes qui soit résistant à la race tropicale 4 du champignon pathogène appeléFusarium oxysporum, qui ravage les cultures de bananes en Asie, en Australie et au Mozambique. Ils recherchent des façons de créer une banane résistante à cette maladie et qui a bon goût, mûrit bien, se transporte bien et peut être cultivée en forts volumes.

• Des chercheurs australiens du domaine des plantes ont mis au point une variété de bananes qui pourrait sauver la vue de milliers d’enfants en Afrique. Cette variété particulière recèle un niveau plus élevé de bêta-carotène, qui est converti en vitamine A dans le corps. Un financement de 10 millions de dollars de la fondation Bill et Melinda Gates a été accordé à ce projet de neuf ans en Ouganda, et on espère que le fruit qui en résultera pourra y être cultivé d’ici 2020. La carence en vitamine A est la principale cause de la cécité évitable chez les enfants.

http://www.leditionnouvelles.com