Des experts ferroviaires se disent préoccupés par la tendance en matière d’intrusions mortelles au Canada

(EN) Des experts ferroviaires canadiens sont préoccupés par le nombre de blessures et de décès évitables occasionnés par les intrusions dans les propriétés ferroviaires.

En 2014, au Canada, on a dénombré 58 accidents liés à des intrusions, dont 36 décès et 21 cas de blessures graves. La proportion d’accidents mortels liés à des intrusions (62 %) a baissé comparativement à l’an dernier (76 %). Cependant, le nombre de blessures graves a augmenté de 48 % comparativement à l’an dernier.

« Nous ne tolérerons pas que des gens mettent leur vie et celle des autres en danger, a déclaré Stephen Covey, chef de la Police du CN. « Au Canada, trop de personnes meurent à cause de blessures subies dans des accidents liés aux intrusions dans la propriété ferroviaire, alors qu’il est possible d’éviter ces décès. Il n’est pas sûr pour les enfants de s’amuser sur les voies ferrées ni pour les adultes d’y prendre un raccourci. Si nous voulons réduire les accidents, la sécurité est avant tout une responsabilité partagée. Le public doit également faire sa part et respecter les règles en tout temps. Il est important de se rappeler qu’un train pourrait passer à tout moment. »

Outre les blessures évidentes que pourraient subir les personnes commettant une intrusion, ce comportement est la source d’un grand stress émotionnel pour les membres des équipes de train. Et il s’agit malheureusement d’une situation à laquelle ils doivent faire face trop souvent.

Toute l’année, la Police du CN s’efforce de réduire le nombre d’incidents, de décès et de blessures liés à des intrusions en menant des initiatives de sécurité à des gares de banlieue, des terminaux intermodaux et des passages à niveau au Canada et aux États-Unis. De plus, des visites sont effectuées dans des gares de trains de banlieue afin de cibler davantage d’utilisateurs ferroviaires, en particulier des parents à qui l’on demande instamment de transmettre les renseignements sur la sécurité à leurs enfants. En outre, la police ferroviaire partout dans le réseau s’affaire à déterminer les zones à risque élevé en matière d’intrusions et élabore des stratégies ciblées en vue de réduire le nombre d’incidents.

En collaboration avec des organismes comme Opération Gareautrain, le CN fait la promotion de la sécurité ferroviaire depuis plus de 25 ans dans le cadre de son programme de sensibilisation communautaire La sécurité, on embarque! Chaque année, des agents de la police ferroviaire présentent des centaines d’exposés sur le thème La sécurité, on embarque! et s’adressent à plus de 300 000 enfants et adultes dans les écoles et à l’occasion d’activités communautaires au Canada et aux États-Unis, afin de les sensibiliser à l’importance de la sécurité et aux dangers de marcher ou de jouer sur les voies ferrées ou à proximité.

Si vous êtes témoin d’un comportement dangereux dans une propriété ferroviaire, n’hésitez pas à le signaler à la Police du CN, au 1 800 465-9239, ou aux services d’urgence locaux.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet des initiatives en matière de sécurité ferroviaire, visitez le site http://www.operationgareautrain.ca.

http://www.leditionnouvelles.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s