Six conseils pour tirer profit de vos consultations avec un professionnel de la santé

(EN) La meilleure façon d’assurer votre bien-être est de profiter au maximum de vos rencontres avec vos professionnels de la santé.

« Il est important que les patients comprennent à quoi s’attendre d’un professionnel de la santé qui exerce une profession règlementée, et qu’ils développent un partenariat avec ce dernier »,

explique Shenda Tanchak, présidente des Ordres de règlementation des professionnels de la santé de l’Ontario.

Les 26 ordres de règlementation régissent les activités de plus de 300 000 professionnels de la santé et exigent des comptes sur leur conduite et sur leur pratique. Il s’agit des médecins, des infirmières et infirmiers, des dentistes, des physiothérapeutes, des pharmaciens et pharmaciennes, et des autres professionnels de la santé que nous côtoyons constamment.

Afin de profiter au maximum de vos rendez-vous avec votre professionnel de la santé, suivez les conseils suivants.

1. Établissez vos priorités. Il n’est pas toujours facile de retenir tous les points dont vous voulez parler. Réfléchissez aux symptômes et aux problèmes qui vous préoccupent le plus. Écrivez-les et apportez la liste avec vous lors de votre consultation. Parlez-en dès le début de votre visite au cas où le temps qui vous est alloué est limité.

2. Partagez librement. Soyez ouvert et honnête au sujet de vos besoins, vos objectifs et vos inquiétudes en matière de santé. Votre professionnel de la santé peut mieux vous aider si vous êtes honnête avec lui. Plus il en sait sur vous, plus il est en mesure de vous aider et de vous faire profiter de ses connaissances et de ses compétences.

3. Demandez et répondez. Si vous ne comprenez pas tout à fait ce que le professionnel de la santé vous dit lors d’une consultation, n’hésitez pas à poser des questions. Demandez-lui de vous expliquer ce qui n’est pas clair dans un langage que vous pouvez comprendre. Répétez ce qui vous a été expliqué dans vos propres mots, ce qui permettra au professionnel d’être certain que vous avez bien compris.

4. Faites-vous accompagner. Certaines personnes ne comprennent pas la langue, elles ont de la difficulté à s’exprimer ou elles ont tout simplement besoin d’aide. Si c’est votre cas, il est préférable de vous faire accompagner à votre consultation par un proche ou un ami. Cet individu peut vous aider à exprimer vos besoins et en retour communiquer les questions, les conseils et les instructions du professionnel de la santé.

5. Assurez-vous que l’accent est mis sur vous. Voyez à ce que le professionnel de la santé vous accorde toute son attention et assurez-vous que chaque décision prise est dans votre meilleur intérêt. Si vous avez l’impression que vos besoins ne sont pas une priorité pour votre professionnel de la santé, il est temps d’en discuter avec lui.

6. Soyez sur la même longueur d’onde. « En tant que patient, vous avez le droit de vous renseigner sur les différentes approches et alternatives thérapeutiques, et de travailler de concert avec votre professionnel de la santé pour prendre les meilleures décisions », indique Mme Tanchak. De telles discussions aident les patients à avoir des attentes réalistes et à obtenir le meilleur plan thérapeutique ce qui favorise les meilleurs résultats possibles.

Galettes de morue à l’aneth avec salade de petits pois

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Donne 2 portions

Ingrédients

• 1 emb. (290 g) Galettes de morue de source durable fondant au centre PC, surgelées

• 250 ml (1 tasse) pois mange-tout, écossés et coupés en deux en diagonale

• 150 ml (2/3 tasse) petits pois, surgelés

• 25 ml (2 c. à soupe) huile d’olive extra-vierge

• 10 ml (2 c. à thé) zeste de citron

• 15 ml (1 c. à soupe) jus de citron frais

• 1 ml (1/4 c. à thé) sel

• 1 pincée (0,5 ml) poivre noir, fraîchement moulu

• 2 radis, tranchés finement

• 15 ml (1 c. à soupe) menthe fraîche, hachée finement

Méthode

1. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Placer les galettes de poisson surgelées sur la plaque de cuisson. Faire cuire de 30 à 32 minutes. Laisser reposer 2 minutes avant de servir.

2. Pendant ce temps, faire bouillir de l’eau dans une petite casserole. Ajouter les pois mange-tout et les petits pois; faire frémir et cuire pendant 2 à 3 minutes. Égoutter et rincer à l’eau froide jusqu’à ce qu’ils aient refroidi et réserver.

3. Fouetter l’huile avec le zeste de citron, le jus de citron, le sel et le poivre dans un grand bol. Ajouter les pois mange-tout, les petits pois, les radis et la menthe; remuer délicatement pour bien les enrober. Servir avec les galettes de poisson.

Conseil du chef : Utilisez un couteau d’office pour entailler les extrémités des pois mange-tout et enlever les fils longitudinaux sur la cosse.

Protégez votre entreprise de la fraude en trois étapes toutes simples

(EN) Les entreprises, grandes et petites, sont vulnérables à toutes sortes de fraudes, par exemple le vol d’identité, les fraudes à l’interne et les arnaques liées aux répertoires et aux fournitures de bureau. Ces fraudes ne se produisent pas seulement en ligne, elles se font aussi au téléphone et en personne.

Les fraudes peuvent nuire à votre chiffre d’affaires, à votre réputation et à la viabilité de votre entreprise. C’est pourquoi il est important de prendre des mesures proactives qui vous permettront d’éviter les pertes de bénéfice net et qui réduiront les conséquences d’une éventuelle fraude.

Le Bureau de la concurrence invite les entreprises à se doter d’un plan anti-fraude qui comprend les grandes lignes suivantes :

Identifiez-la : Les fraudeurs sont créatifs et intelligents. Il est donc avisé de mettre en place une politique visant à remettre en question la légitimité de chaque requête, qu’elle semble officielle ou non. Soyez toujours vigilant et à l’affût, car les fraudeurs trouvent chaque jour des moyens nouveaux et novateurs d’arnaquer les gens. Restez vigilant devant les offres qui semblent trop belles pour être vraies, notamment celles qui sont faites en ligne et sur les réseaux sociaux.

Refusez-la : Il est important de former le personnel pour qu’il soit attentif, sur ses gardes et en mesure de repousser les activités potentiellement frauduleuses. Si vous recevez un courriel suspect, supprimez-le. Si vous vous questionnez sur la légitimité d’un appel téléphonique provenant d’une personne inconnue, raccrochez. Si vous recevez un envoi par la poste dans lequel on vous demande de fournir des renseignements personnels ou des données sur votre carte de crédit, jetez-le. Fiez-vous à votre intuition; vous pourriez ainsi éviter à votre entreprise ou à vos employés de tomber dans le panneau d’un fraudeur.

Signalez-la : Selon le Centre antifraude du Canada (CAFC), moins de cinq pour cent des victimes de fraude feraient part de leur expérience à des organismes d’application de la loi. En signalant une escroquerie à l’un de ces organismes, vous lui fournissez l’information dont il a besoin pour arrêter les fraudeurs et contribuer à prévenir d’autres crimes. Si vous déposez une plainte, veuillez conserver tout élément de preuve, comme les chèques annulés, le courrier certifié et les autres éléments reçus par la poste, ainsi que les copies électroniques ou imprimées des courriels.

Pour signaler une fraude, vous pouvez communiquez avec le CAFC, au http://www.centreantifraude.ca ou par téléphone au 1 888 495-8501, ou avec le Bureau de la concurrence, au http://www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude ou par téléphone au 1 800 348-5358.

Les étapes pour financer votre propre entreprise

(EN) Plusieurs d’entre nous rêvent de devenir propriétaires d’une entreprise. Si vous désirez que ce rêve devienne une réalité, la première étape consiste à financer votre nouvelle entreprise. Jetez un coup d’œil aux quatre étapes clés que vous pourriez considérer dès aujourd’hui :

1. Considérer l’investissement financier personnel. Soyez prêt à investir votre propre capital dans votre entreprise. La plupart des possibilités de financement, y compris le financement gouvernemental, exigent que vous fournissiez une partie de l’investissement.

2. Améliorer sa cote de crédit. Les prêteurs examineront vos finances personnelles lorsque vous demanderez un prêt. La plupart des prêteurs examinent votre cote de crédit, il faudra donc veiller à établir de bons antécédents de crédit et à prendre les mesures nécessaires pour que votre crédit soit intéressant pour les prêteurs.

3. Élaborer un plan d’affaires. Cet élément est l’un des premiers que la plupart des prêteurs souhaitent examiner. Il leur montre en quoi consistent votre idée commerciale, la façon dont vous comptez la concrétiser et comment vous y parviendrez. Les prêteurs veulent s’assurer que votre entreprise sera viable avant d’y investir.

4. Obtenir du soutien. Des services gratuits pour vous aider à planifier vos affaires sont offerts par Entreprises Canada Ontario. Vous pouvez les obtenir en composant le

1 888 576-4444 ou en allant à entreprisescanada.ca.

Entreprises Canada Ontario fait partie des programmes offerts par l’Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario (FedDev Ontario). Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des programmes et des services fédéraux de développement économique pour le Sud de l’Ontario, consultez FedDevOntario.gc.ca ou communiquez avec son personnel par courriel à l’adresse info@FedDevOntario.gc.ca ou en composant sans frais le 1 866 593-5505.

Trois stratégies pour que vos enfants aient confiance en eux

(EN) Nous voulons ce qu’il y a de meilleur pour nos enfants, et pour les mener vers une vie d’adulte heureuse, en santé et réussie, il faut d’abord renforcer leur confiance en eux. Utilisez ces trois stratégies recommandées par les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance inscrits, ces professionnels formés en développement de l’enfant et capables d’élaborer des programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants axés sur le jeu.

1. Encouragez la prise de décision. La confiance qu’éprouve un enfant quand il décide de petites choses lui permettra d’avoir confiance en lui lorsqu’il devra prendre de grandes décisions. Il est donc important que votre enfant puisse avoir son mot à dire sur ce qui le touche, et ce, dès son plus jeune âge. Même si la décision qu’il doit prendre semble insignifiante, comme choisir les vêtements qu’il portera aujourd’hui ou décider de temps en temps du film à regarder en famille, l’enfant en tirera des bénéfices puisqu’il apprendra à se fier à son instinct.

2. Outillez-les; ne les punissez pas. Réagissez aux comportements difficiles de vos enfants en essayant de découvrir la source et les agents stressants en cause, puis réagissez de façon chaleureuse et encourageante. Écoutez activement vos enfants : offrez-leur des choix, aidez-les à nommer leurs émotions et reconnaissez leurs comportements positifs et leurs efforts. « Ces stratégies permettent d’outiller les enfants et tiennent compte de leurs compétences », explique Mélanie Dixon, directrice du Service de l’exercice professionnel à l’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance.

3. Suscitez la créativité. Les enfants s’épanouissent quand ils utilisent leur imagination. Fournissez-leur donc une foule de possibilités pour qu’ils puissent explorer et faire des découvertes avec des objets usuels. Allez marcher dans la nature ou amusez-vous en réalisant un projet de bricolage simple qui fait appel à la créativité. Rappelez-vous qu’il n’y a pas de « bonne » façon de jouer : on apprend surtout en s’amusant et en faisant.

Pour obtenir de l’information sur les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance inscrits, consultez le site http://www.oredre-epe.ca.

Des décorations de Pâques créatives, inspirées par Pinterest

(EN) Remplissez votre maison d’éléments décoratifs inspirant le printemps et le renouveau! Pour se mettre dans l’esprit de Pâques, rien de mieux que des créations artisanales simples, qu’elles soient réalisées par vous-même ou avec vos enfants.

« On ressent un certain sentiment de fierté lorsqu’on crée quelque chose avec nos mains, un sentiment qu’on ne peut pas obtenir en achetant des produits au magasin », dit Sara Douglass, PDG de la compagnie de papeterie Stampin’ Up! « Vous pouvez personnaliser tout ce que vous voulez, tant que vous le voulez, et faire quelque chose de vraiment original. En plus, c’est une façon amusante de passer du temps en famille. »

Essayez ces idées de décoration, parfaites pour amener la joie du printemps dans votre maison :

Couronnes de bienvenue. Accrochez une superbe couronne faite maison sur votre porte, pour que vos invités se sentent imprégnés de la saison dès qu’ils en franchissent le pas. Égayez une simple couronne avec des fleurs vivaces qui éclosent au printemps, comme des tulipes aux couleurs pastel.

Contenants créatifs. Les enfants aimeront décorer des cartons d’œufs avec des étampes, des autocollants et des rubans. Mettez-y ensuite des chocolats, des bonbons et des petites gommes à effacer en forme de lapin.

Flower Power. Recyclez de vieux contenants tels que des pots à fleurs ou des pots Mason afin de fabriquer des vases uniques. Enveloppez-les avec style en utilisant du papier mâché et ajoutez des décorations pour en faire un centre de table amusant et coloré. Vous pouvez aussi le peindre d’une seule couleur et ajouter vos propres décorations à l’aide de marqueurs ou de peinture. Ajoutez des fleurs coupées pour une touche printanière.

Centre de table amusant. Créez un centre de table élégant en plaçant des œufs décorés dans un vase ou un panier rustique. Osez aller plus loin en leur ajoutant des rubans, du papier collant décoratif, des adhésifs ludiques ou des brillants. Pour un petit plus, achetez des ustensiles en plastique vert et enveloppez-les de serviettes orange. Assurez-vous que les ustensiles ressortent un peu des serviettes de façon à les faire ressembler à des carottes, et nouez le tout avec de la ficelle. Lorsque vous recevez, ajoutez des marque-places pour une touche personnalisée.

Trouvez plus d’idées d’artisanat à stampinup.com.

Cinq recettes maison pour le ménage du printemps

(EN) Bon nombre des produits de nettoyage que nous utilisons à la maison contiennent des ingrédients qui ont des effets nocifs à long terme sur notre santé et notre environnement. Par exemple, l’ammoniac, l’hydroxyde de sodium et le triclosane figurent parmi les coupables dans les divers produits utilisés, que ce soit pour la lessive ou le nettoyage des vitres. Ces ingrédients, qui peuvent subsister sur les surfaces, sont aisément absorbés par la peau, nous exposant, ainsi que nos enfants, à des produits chimiques dangereux aux effets indésirables néfastes.

Heureusement, vous pouvez vous-même préparer vos solutions naturelles à partir de quelques ingrédients simples que vous trouverez dans la cuisine. Ils sont tout aussi efficaces, mais bien moins dangereux pour vous et votre famille.

Voici quelques recettes écologiques de produits d’entretien ménager que vous pourrez utiliser sur à peu près toutes les surfaces de votre foyer.

Nettoyant tout usage. Versez une quantité égale d’eau tiède et de vinaigre dans un flacon pulvérisateur et agitez bien. Convient à la plupart des surfaces. Pour obtenir un produit parfumé, ajoutez-y de 20 à 30 gouttes de votre huile essentielle préférée. Pour les travaux de nettoyage plus ardus, vous pouvez doubler la quantité de vinaigre.

Encaustique. Ajoutez deux cuillerées à soupe d’huile d’olive et de vinaigre blanc (ou de jus de citron) à deux tasses d’eau tiède dans un flacon pulvérisateur. Agitez bien, vaporisez sur les meubles de bois ou de plastique et essuyez avec un chiffon.

Détergent à lessive. Faites dissoudre six cuillerées à soupe de bicarbonate de sodium et deux cuillerées à soupe de gros sel dans 2 litres d’eau chaude, puis ajoutez six cuillerées à soupe de savon de Castille liquide. Mélangez bien. Versez-en une demi-tasse par pleine brassée directement dans la cuve de la laveuse.

Nettoyant à vitres et miroirs. Il suffit de mélanger doucement, en parts égales, de l’eau et du vinaigre blanc dans un flacon vaporisateur. Vaporisez et essuyez avec du papier journal pour obtenir une finition sans taches.

Nettoyant à acier inoxydable. Frottez doucement la surface d’acier inoxydable avec une fine couche d’huile d’olive. Essuyez ensuite avec un chiffon trempé dans le vinaigre blanc. Non seulement vos appareils ménagers seront propres, mais ils résisteront aux empreintes de doigts.

Si vous n’êtes pas un adepte du « fait maison », rendez visite à votre marchand local de produits naturels, membre de la CHFA, qui offre un vaste choix de produits d’entretien ménager. Vous trouverez plus d’information et de recettes en ligne à chfa.ca.