Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone à la maison

(EN) Bien que pour la plupart des gens les risques d’un empoisonnement au monoxyde de carbone (CO) soient plus importants durant l’hiver lorsque les fournaises et les foyers fonctionnent à plein rendement, il est important de savoir que ce tueur silencieux est une menace toute l’année.

Le monoxyde de carbone, un sous-produit de la combustion de combustibles fossiles comme le bois, le gaz, le mazout et le propane, est appelé le tueur silencieux parce qu’il est incolore, inodore et insipide. La seule façon de détecter sa présence est au moyen d’un avertisseur de monoxyde de carbone.

Toutefois, malgré les efforts continus des organismes de sécurité pour sensibiliser la population à l’importance d’installer des avertisseurs, chaque année des gens manquent de perdre la vie lors d’une intoxication au monoxyde de carbone dans plusieurs provinces. Le risque est présent même lorsque la belle saison est de retour.

John Gignac, un pompier ontarien à la retraite, connaît trop bien les conséquences mortelles du monoxyde de carbone. En 2008, sa nièce, son mari et leurs deux enfants sont décédés à la suite d’une intoxication au monoxyde de carbone due à un évent de cheminée bloqué. La maison ne possédait pas d’avertisseur de monoxyde de carbone, et M. Gignac a par la suite mis sur pied une fondation nationale de bienfaisance en leur mémoire.

« Il est essentiel que les gens prennent cette menace au sérieux, et qu’ils réalisent que ce gaz ne provient pas uniquement des fournaises et des foyers. Nous utilisons toute l’année des cuisinières et des chauffe-eau au gaz, et nous stationnons nos véhicules dans nos garages et dans des abris d’auto attachés à nos maisons. Il faut toujours faire preuve de vigilance», explique M. Gignac.

Bien que plusieurs sources potentielles de ce gaz mortel se trouvent dans la plupart des maisons, bon nombre de demeures ne possèdent pas d’avertisseur de CO selon les études.

« Les gens qui chauffent à l’électricité et qui n’ont pas de foyer dans la maison s’imaginent qu’ils n’ont pas besoin d’avertisseur de monoxyde de carbone, indique M. Gignac. Toutefois, quand je leur demande s’ils possèdent une cuisinière ou un chauffe-eau au gaz ou si la maison comporte un garage ou un abri d’auto, ils réalisent que leur famille était à risque depuis des années. »

Protégez votre demeure et votre famille en faisant inspecter chaque année votre système de chauffage et vos autres appareils à combustion par un inspecteur agréé. Installez au moins un avertisseur de CO à l’extérieur des chambres si votre maison possède des appareils à combustion. Il est maintenant obligatoire en Ontario et au Yukon d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone dans les maisons.

Finalement, assurez-vous de remplacer les piles des avertisseurs de CO en suivant les directives du fabricant, que l’appareil fonctionne à piles, qu’il soit branché au mur ou sur le système électrique de la maison. Tout comme les avertisseurs de fumée, ils ne durent pas éternellement.

Pour obtenir des conseils de sécurité supplémentaires, consultez le site http://www.endthesilence.ca (en anglais seulement).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s